Description de l’habitat essentiel du carex des sables dans le parc national et réserve à vocation de parc national Kluane du Canada

Le carex des sables (Carex sabulosa) est une espèce inscrite à l’annexe 1 de la Loi sur les espèces en péril comme espèce menacée. C’est une vivace des milieux dunaires nordiques qui se trouve sur deux sites dans le parc national et réserve à vocation de parc national Kluane du Canada. L’habitat essentiel de l’espèce est identifié dans le programme de rétablissement final du carex des sables (Carex sabulosa) au Canada. Les attributs biophysiques de l’habitat essentiel à l’intérieur des limites des parcelles désignées incluent des dunes semistabilisées à instables et actives, recouvertes de végétation éparse; des zones où la couche de sable non fixé est profonde (habituellement de 0,5 à 4 m de profondeur); et des zones constamment balayées par des vents violents et froids -- les vents et les microclimats frais jouent un rôle important dans le maintien des systèmes dunaires.

Avis est donné, conformément au paragraphe 58(2) de la Loi sur les espèces en péril, que l’habitat essentiel du carex des sables dans le parc national et réserve à vocation de parc national Kluane du Canada est décrit pour deux sites (voir les figures 1 et 2). Les numéros des parcelles de l’habitat essentiel sont composés du numéro d’identification unique utilisé par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) pour le carex des sables (843) et du numéro de parcelle. Toutes les coordonnées se réfèrent au système de référence nord-américain de 1983, zone et projection UTM 8. De plus amples détails sur l’habitat essentiel du carex des sables (y compris les cartes) se trouvent dans le programme de rétablissement sur le site Web du Registre public des espèces en péril.

Site 843_1 (Dunes Alsek)

L’habitat essentiel au site 843_1 est situé au confluent des rivières Kaskawalsh, Dezadeash et Alsek dans le parc national Kluane et dans le territoire traditionnel des premières nations de Champagne et de Aishihik (figure 1). Cette population de carex des sables est de loin la plus grande au Canada, représentant environ 75 % de la population totale et 45 % de la superficie totale occupée par cette espèce au Canada.

L’habitat essentiel au site 843_1 est désigné comme étant tous les milieux sableux dégagés accueillant des densités de carex des sables de plus de 100 ramets (tiges) par 10 m2, quel que soit l’état de santé des plantes, et tous les milieux sableux dégagés accueillant des carex des sables (densité µ 1 ramet par 10 m2) dans un état de santé moyen ou meilleur (figure 1, comprend les coordonnées UTM des cadres d’objet). Les milieux sableux abritant moins de 100 ramets par 10 m2 où le carex des sables est dans un état de santé faible à très mauvais ne sont pas désignés comme habitat essentiel. Les zones où l’espèce est présente en faible densité et dans un état de santé mauvais ou faible sont souvent des zones où le milieu sableux dégagé est moins étendu à cause de l’afflux d’autres espèces de début de succession, qui, au bout d’un certain temps, prennent le dessus sur le carex des sables. Une certaine ampleur de perturbations dans ces zones pourrait s’avérer avantageuse à une grande population de carex des sables, comme celle des dunes Alsek.

Site 843_2 (Dunes du cours inférieur de la rivière Alsek)

L’habitat essentiel au site 843_2 est situé le long de la rivière Alsek, dans le territoire des premières nations de Champagne et de Aishihik, dans le parc national Kluane (figure 2).

Parce que cette population est formée de six très petits groupes de plantes, et dans le but de maintenir des nombres d’individus suffisants pour que la population des dunes du cours inférieur de la rivière Alsek demeure viable à long terme, l’habitat essentiel au site 843_2 est désigné comme étant tous les milieux sableux dégagés accueillant des plantes de l’espèce, quel que soit leur état de santé (figure 2, tableau 1). La raison pour laquelle nous n’utilisons pas, aux fins de désignation de l’habitat essentiel, les mêmes critères pour le site 843_2 que ceux utilisés pour le site 843_1 est que les six groupes de plantes du site 843_2 occupent chacun moins d’un hectare et totalisent seulement 2 800 ramets, comparativement aux 2,5 à 3,0 millions de ramets qui composent la population du site 843_1.

Figure 1(voir référence 1)

Mappe - Des renseignements complémentaires se trouvent dans les paragraphes adjacents

Figure 2 (voir référence 2)

Mappe - Des renseignements complémentaires se trouvent dans les paragraphes adjacents

Tableau 1 : Coordonnées UTM des cadres d’objet correspondant à l’habitat essentiel pour le site 843_2 représentés dans la figure 2

IDCoin du cadreCoord XCoord Y
LA1En haut à gauche3464206709330
 En haut à droite3465106709330
 En bas à droite3465106709230
 En bas à gauche3464206709230
LA2En haut à gauche3463506708660
 En haut à droite3464306708660
 En bas à droite3464306708570
 En bas à gauche3463506708570
LA3En haut à gauche3462906708430
 En haut à droite3463906708430
 En bas à droite3463906708310
 En bas à gauche3462906708310
LA4En haut à gauche3463206708250
 En haut à droite3463806708250
 En bas à droite3463806708160
 En bas à gauche3463206708160
LA5En haut à gauche3461506707440
 En haut à droite3462106707440
 En bas à droite3462106707330
 En bas à gauche3461506707330
LA6En haut à gauche3461006706840
 En haut à droite3461706706840
 En bas à droite3461706706790
 En bas à gauche3461006706790

Le 6 septembre 2012

La directrice
Unité de gestion du Yukon
ANNE MORIN

[38-1-o]