Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n’a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Sommaire d'information pour la consultation au sujet de l'ajout de cinq populations de saumon atlantique à la Liste des espèces en péril de la Loi sur les espèces en péril
Le saumon atlantique, une espèce en péril

Banc de saumon atlantique
D. Danvoye

Banc de saumon atlantique dans une rivière

Sommaire d’information pour la consultation au sujet de l’ajout
de cinq populations de saumon atlantique à la Liste des espèces en péril
de la Loi sur les espèces en péril

26 novembre 2012 au 1 mars 2013

Pour les populations de :

  • Île d’Anticosti
  • Est de la Côte-Nord du Québec
  • Ouest de la Côte-Nord du Québec
  • Intérieur du Saint-Laurent
  • Gaspésie-sud du golfe Saint-Laurent

Au Canada, des centaines d’espèces sauvages sont menacées de disparition. Certaines reflètent les particularités vitales de nos cultures et de nos histoires diverses; d’autres sont les dernières survivantes d’une espèce mondiale, mais toutes jouent un rôle essentiel dans l’environnement qu’elles habitent.

Questionnaire 1 – Populations « préoccupantes » ou PDF (40,6 Ko)

Questionnaire 2 – Population de l’île d’Anticosti « en voie de disparition » ou PDF (36,5 Ko)

Consultation sur cinq populations de saumon atlantique

En raison de la grande fidélité du saumon atlantique à sa rivière natale ainsi qu’une adaptation au cours d’eau fréquenté (p. ex. différence dans la morphologie, le cycle vital et le comportement), le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) a divisé le saumon atlantique en 16 populations. La présente consultation vise cinq de ces populations que l’on retrouve au Québec, au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse et à l’Île-du-Prince-Édouard. D’autres consultations sont prévues pour les autres populations évaluées en péril par le COSEPAC à une date ultérieure.

Nous souhaitons recueillir vos commentaires sur les avantages ou les répercussions possibles de l'inscription de cinq populations de saumon atlantique à la Liste des espèces en péril de la Loi sur les espèces en péril. Cette Loivise à prévenir la disparition des espèces sauvages, prévoir leur rétablissement et assurer la conservation de la diversité biologique.

Ce sommaire comprend de l’information sur le saumon atlantique ainsi que sur la Loi sur les espèces en péril. Vous y trouverez aussi un questionnaire détachable que vous pouvez remplir pour nous transmettre vos commentaires.

Populations de saumon atlantique
PopulationStatutEstimation de l’abondance des adultesDéclin de l’abondance des adultesProvincesNombre de rivières
Est de la Côte-Nord du QuébecPréoccupante
Risque de devenir menacée ou en voie de disparition en raison d’une conjugaison de facteurs biologiques et de menaces reconnues
4 949 saumons14 %Québec20, entre les rivières Checatica et Kegaska
Ouest de la Côte-Nord du QuébecPréoccupante
Risque de devenir menacée ou en voie de disparition en raison d’une conjugaison de facteurs biologiques et de menaces reconnues
14 821 saumons24 %Québec25, entre les rivières Natashquan et Escoumins
Intérieur du Saint-LaurentPréoccupante
Risque de devenir menacée ou en voie de disparition en raison d’une conjugaison de facteurs biologiques et de menaces reconnues
5 020 saumons5 %Québec9, entre les rivières Bras des Murailles et Jacques-Cartier (rive nord) ainsi que dans la rivière Ouelle (rive sud)
Gaspésie-sud du golfe Saint-LaurentPréoccupante
Risque de devenir menacée ou en voie de disparition en raison d’une conjugaison e facteurs biologiques et de menaces reconnues
102 263 saumons28 %Québec, Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse, Île-du-Prince-Édouard78, de la rivière du Sud-Ouest au Québec jusqu’à l’extrémité nord du Cap-Breton en Nouvelle-Écosse
Île d’AnticostiEn voie de disparition
Fait face à une disparition imminente
2 414 saumons40 %Québec25, sur l’île d’Anticosti

Figure 1. Aire de répartition des cinq populations de saumon atlantique visées par la consultation

Figure 1. Aire de répartition des cinq populations de saumon atlantique visées par la consultation.  (Voir description longue ci-dessous.)
Description longue de la figure 1

Carte présentant l’estuaire du Saint-Laurent et les maritimes où sont situées les cinq populations de saumon atlantique visées par la consultation :

  • à l’est entre les rivières Checatica et Kegaska, l’unité désignable 7 « Est de la Côte-Nord du Québec » ;
  • entre les rivières Natashquan et Escoumins, l’unité désignable 8 « Ouest de la Côte-Nord du Québec » ;
  • rivières situées sur l’île d’Anticosti, l’unité 9 « Île d’Anticosti ».
  • entre les rivières Bras des Murailles et Jacques-Cartier, l’unité 10 « Intérieur du Saint-Laurent » ;
  • de la rivière du Sud-Ouest au Québec jusqu’à l’extrémité nord du Cap Breton en Nouvelle-Écosse, l’unité 12 « Gaspésie-sud du golfe Saint-Laurent ».

Pourquoi ces cinq populations de saumon atlantique sont-elles en péril?

Ces cinq populations de saumon atlantique fraient dans plus d’une centaine de rivières au Québec, au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse et à l’Île-du-Prince-Édouard. Elles sont menacées par les changements climatiques, les changements environnementaux dans les océans, la pêche, les obstacles en eau douce comme les barrages, l’agriculture, l’urbanisation, l’aquaculture et les espèces envahissantes. Dans certains cas, l’habitat utilisé pour la reproduction en eau douce est dégradé. Pour toutes ces populations, on note une tendance à la baisse importante du nombre de petits ou grands saumons.

Quelques faits sur le saumon atlantique

Les saumons atlantiques se reproduisent en eau douce, et généralement dans la rivière qui les a vus naître. Les jeunes saumons passent d’une à huit années en eau douce avant de migrer vers l’eau salée de l’Atlantique Nord. Après avoir séjourné entre une à quatre années en mer, les saumons devenus adultes reviendront en eau douce pour frayer. Les cours d’eau fréquentés sont généralement clairs, frais et bien oxygénés avec un fond de gravier, de galets et de blocs rocheux.

L’inscription d’une population à la Liste des espèces en péril

Le processus d’inscription de la Loi sur les espèces en péril est constitué de plusieurs étapes. Il commence avec l’évaluation de la situation par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) pour se terminer par une décision du gouvernement d’ajouter ou non la population à la Liste des espèces en péril.

Évaluation de la situation

Le COSEPAC, un comité composé de spécialistes, évalue et désigne les espèces sauvages qui risquent de disparaître du Canada. L’évaluation de la situation des différentes populations de saumon atlantique du Canada a été réalisée en 2010. Cette évaluation est basée sur la meilleure information disponible, ce qui inclut les données scientifiques, les connaissances de la collectivité et le savoir traditionnel autochtone.

Consultation : faites connaître votre point de vue

La Loi sur les espèces en péril reconnaît le fait que les Autochtones, les groupes intéressés et tous les Canadiens ont un rôle à jouer pour prévenir la disparition des espèces sauvages. Avant de décider si ces populations de saumon atlantique seront inscrites ou non à la Liste des espèces en péril, nous souhaitons donc obtenir votre opinion, vos commentaires et suggestions au sujet des répercussions écologiques, culturelles et économiques possibles de l'inscription ou de la non-inscription de cette espèce en vertu de la Loi sur les espèces en péril.

Et si les populations sont inscrites…

Pour la population en voie de disparition de l’île d’Anticosti, un programme de rétablissement serait élaboré dans le but d’identifier les menaces et les mesures à mettre en place. De plus, des interdictions automatiques s’appliqueraient. Il serait alors interdit de tuer, nuire, prendre, posséder, capturer, ou faire le commerce de saumons atlantiques de cette population. L’habitat essentiel, c’est-à-dire l’habitat nécessaire à la survie et au rétablissement des saumons atlantiques de l’île d’Anticosti, serait protégé.

L’inscription de populations préoccupantes mènerait à l’élaboration d’un plan de gestion en vertu de la Loi sur les espèces en péril visant à réduire les menaces dues aux activités humaines. Pour ces populations, il n’y aurait pas d’interdiction automatique.

Situation actuelle

La pêche commerciale au saumon atlantique a été fermée progressivement dans les eaux canadiennes du milieu des années 1980 jusqu’à la fermeture complète en 2000. Pour leur part, les peuples autochtones pratiquent toujours la pêche dans plusieurs rivières à saumon à des fins alimentaires, sociales et rituelles. De tout temps, cette activité représente une tradition culturelle importante à laquelle les Autochtones accordent une très grande valeur. Enfin, la pêche sportive est toujours autorisée. Des mesures de gestion restrictives sont imposées par rivière en fonction des estimations d’abondance; ces mesures peuvent comprendre, par exemple, des limites de prise, une obligation de remettre à l’eau les grands saumons et une fermeture de certains cours d’eau. L’habitat du saumon est protégé en vertu des dispositions portant sur la protection de l’habitat du poisson de la Loi sur les pêches.


Vous avez un rôle à jouer : Vos commentaires sont importants!

Questionnaire 1 – Populations « préoccupantes »

Veuillez cocher la ou les population(s) pour lesquelles vous formulez des commentaires :

  • ulation de l’est de la Côte-Nord du Québec
  • ulation de l’ouest de la Côte-Nord du Québec
  • ulation de l’intérieur du Saint-Laurent
  • ulation de la Gaspésie-sud du golfe Saint-Laurent

Ce questionnaire vise à recueillir vos commentaires sur l’ajout des populations de saumon atlantique ayant un statut « préoccupant » à la Liste des espèces en péril, de laLoi sur les espèces en péril. Pour la population de l’île d’Anticosti ayant un statut « en voie de disparition », veuillez utiliser le questionnaire 2 au verso. Au besoin, vous pouvez ajouter des pages supplémentaires, photocopier le questionnaire ou communiquer avec nous pour obtenir des exemplaires additionnels.

1. Êtes-vous en faveur de l'inscription d’une ou plusieurs populations de saumon atlantique à la Liste des espèces en péril avec un statut « préoccupant »? Veuillez expliquer pourquoi.




2. Quelles seraient les répercussions environnementales, sociales, culturelles et économiques potentielles, positives ou négatives, si une ou plusieurs population(s) de saumon atlantique était(ent) ajoutée(s) à la Liste des espèces en périlavec un statut « préoccupant »?




3. Quelles seraient les incidences positives ou négatives sur vos activités si une ou plusieurs population(s) de saumon atlantique était(ent) ajoutée(s) à la Liste des espèces en péril avec un statut « préoccupant »? Si vous représentez une entreprise, anticipez-vous des coûts administratifs ou de conformité règlementaire pour votre entreprise (p. ex. si des permis étaient émis pour l’espèce ou si des journaux de bord étaient requis, est-ce que votre entreprise aurait à défrayer des coûts associés)?  




4. Veuillez indiquer votre secteur d’activité (p. ex. pêche, environnement ou autre). Si vous représentez une industrie, une petite entrepriseNote de bas de page 1, une collectivité, une communauté autochtone ou un organisme, faites-vous part de vos commentaires en leur nom ou en votre propre nom?




5. Dans quelle province résidez-vous?


6. Avez-vous d’autres commentaires à formuler sur l’inscription des populations préoccupantes de saumon atlantique à la Liste des espèces en péril?




Votre nom (optionnel) :  


Nom de votre organisme/localité/communauté autochtone (optionnel) :      


 

Pour soumettre vos réponses ou recevoir plus de renseignements, veuillez communiquer avec :

Au Québec
Programme de gestion des espèces en péril
Pêches et Océans Canada – Région du Québec
Case postale 1000, Mont-Joli (Québec)  G5H 3Z4
Courriel : lep-sara-qc@dfo-mpo.gc.ca
1-877-775-0848

Au Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse ou à l’Île-du-Prince-Édouard
Programme de gestion des espèces en péril
Pêches et Océans Canada – Région du Golfe
Case postale 5030, Moncton (Nouveau-Brunswick) E1C 9B6 
Courriel : glf-sara-lep@dfo-mpo.gc.ca
1-506-851-6253

Merci d’avoir répondu à ce questionnaire!


Vous avez un rôle à jouer :
Vos commentaires sont importants!

Questionnaire 2 – Population de l’île d’Anticosti « en voie de disparition »

Ce questionnaire vise à recueillir vos commentaires sur l’ajout de la population de saumon atlantique de l’île d’Anticosti ayant un statut « en voie de disparition » à la Liste des espèces en péril, de la Loi sur les espèces en péril. Pour les populations ayant un statut « préoccupant », veuillez utiliser le questionnaire 1 au verso.

Si la population de l’île d’Anticosti était inscrite avec le statut « en voie de disparition », des interdictions automatiques s’appliqueraient. Il serait alors interdit de tuer, nuire, prendre, posséder, capturer, ou faire le commerce de saumons atlantiques de cette population. L’habitat essentiel, c’est-à-dire l’habitat nécessaire à la survie et au rétablissement des saumons atlantiques de l’île d’Anticosti, serait protégé.

Vous pouvez utiliser des pages supplémentaires pour formuler vos commentaires.

1. Êtes-vous en faveur de l'inscription de la population de saumon atlantique de l’île d’Anticosti à la Liste des espèces en péril avec un statut « en voie de disparition »? Veuillez expliquer pourquoi.




2. Quelles seraient les répercussions environnementales, sociales, culturelles et économiques potentielles, positives ou négatives, si la population de saumon atlantique de l’île d’Anticosti était ajoutée à la Liste des espèces en périlavec un statut « en voie de disparition »?




3. Quelles seraient les incidences positives ou négatives sur vos activités si la population de saumon atlantique de l’île d’Anticosti était ajoutée à la Liste des espèces en périlavec un statut « en voie de disparition »? Si vous représentez une entreprise, anticipez-vous des coûts administratifs ou de conformité règlementaire pour votre entreprise (p. ex. si des permis étaient émis pour l’espèce ou si des journaux de bord étaient requis, est-ce que votre entreprise aurait à défrayer des coûts associés)?  




4. Veuillez indiquer votre secteur d’activité (p. ex. pêche, environnement, ou autre). Si vous représentez une industrie, une petite entrepriseNote de bas de page 1, une collectivité, une communauté autochtone ou un organisme, faites-vous part de vos commentaires en leur nom ou en votre propre nom?




5. Dans quelle province résidez-vous ?


6. Avez-vous d’autres commentaires à formuler sur l’inscription de la population de saumon atlantique de l’île d’Anticosti à la Liste des espèces en péril avec un statut « en voie de disparition »?




Votre nom (optionnel) :


Nom de votre organisme/localité/communauté autochtone (optionnel) :


 

Pour soumettre vos réponses ou recevoir plus de renseignements, veuillez communiquer avec :

Programme de gestion des espèces en péril
Pêches et Océans Canada – Région du Québec
Case postale 1000, Mont-Joli (Québec)  G5H 3Z4
Courriel : lep-sara-qc@dfo-mpo.gc.ca
1-877-775-0848

Notes de bas de page

Note de bas de page 1

Une petite entreprise se définit comme étant une entreprise – incluant ses filiales – de moins de 100 employés ou ayant un revenu brut entre 30 000 $ et 5 millions $.

Retour à la première référence de la note de bas de page 1

Merci d’avoir répondu à ce questionnaire!


| Page d'introduction|