SOMMAIRE DU PLAN D’ACTION POUR LE PLUVIER SIFFLEUR (Charadrius melodus circumcinctus) AU MANITOBA

1. Avant-propos

Le Plan d’action pour le Pluvier siffleur (Charadrius melodus circumcinctus) au Manitoba devait être affiché dans le Registre public des espèces en péril au plus tard le 31 décembre 2007 pour une période de consultation publique de 60 jours. Une version provisoire du plan d’action a été préparée, mais le plan d’action nécessite encore des révisions et des consultations avec des intervenants clés et des propriétaires fonciers avant son affichage dans le Registre public des espèces en péril. La province du Manitoba dirige l’élaboration du Plan d’action pour le Pluvier siffleur (Charadrius melodus circumcinctus) au Manitoba et Environnement Canada sera responsable du processus de consultation conjointement avec la province du Manitoba. Une fois le plan d’action terminé, Environnement Canada l’adoptera, en vertu de l’article 51 de la Loi sur les espèces en péril, et l’affichera dans le Registre public des espèces en péril. Environnement Canada poursuivra sa collaboration avec la province du Manitoba pour s’assurer que le plan d’action soit affiché dans le Registre public des espèces en péril dans les plus brefs délais.

2. Sommaire

2.1 Portée du plan d’action

Le Plan d’action pour le Pluvier siffleur (Charadrius melodus circumcinctus) au Manitoba est l’un des quatre plans d’action qui mettront en œuvre le Programme de rétablissement du Pluvier siffleur (Charadrius melodus circumcinctus) au Canada et l’Addenda à la version finale du Programme de rétablissement du Pluvier siffleur (Charadrius melodus circumcinctus) au Canada portant sur la désignation de l’habitat essentiel. Les trois autres plans sont pour l’Alberta, la Saskatchewan et l’Ontario.

Ce plan d’action vise l’atteinte du but du rétablissement, lequel consiste à « établir une population viable, autosuffisante et largement disséminée » de Pluviers siffleurs (Charadrius melodus circumcinctus), avec un objectif de population d’au moins 120 adultes au cours de trois recensements internationaux consécutifs au Manitoba.

Les objectifs du rétablissement visés par le plan d’action sont de réduire au minimum les perturbations anthropiques sur l’habitat du Pluvier siffleur au Manitoba, de maintenir un taux d’envol du nid de 1,25 oisillon par couple pour les sites gérés, de sensibiliser le public, de faire le suivi du progrès de la gestion et d’utiliser une gestion adaptative.

2.2 Habitat essentiel

L’habitat essentiel sera désigné pour le Pluvier siffleur (Charadrius melodus circumcinctus) en se fondant sur les critères établis dans le Plan d’action pour le Pluvier siffleur (Charadrius melodus circumcinctus) au Manitoba. Les critères relatifs à l’habitat essentiel dans le Plan d’action pour le Pluvier siffleur (Charadrius melodus circumcinctus) au Manitoba diffèrent de ceux présentés dans le programme de rétablissement. Il est attendu que les critères seront compatibles avec le contenu de l’Addenda à la version finale du Programme de rétablissement du Pluvier siffleur (Charadrius melodus circumcinctus) au Canada portant sur la désignation de l’habitat essentiel.

2.3 Activités pour l’atteinte des objectifs du rétablissement

Les activités énoncées dans le Plan d’action pour le Pluvier siffleur (Charadrius melodus circumcinctus) au Manitoba seront mises en œuvre en utilisant cinq stratégies de rétablissement. Ces cinq stratégies sont : la protection et la gestion de l’habitat, l’amélioration de la productivité, la sensibilisation et l’éducation du public, le suivi et la recherche en matière de population, et l’évaluation.

Dans les trois provinces des Prairies, le gouvernement fédéral a investi, depuis 2004, plus de 450 000 $ dans des activités de rétablissement du Pluvier siffleur par le truchement du Programme d’intendance de l’habitat. Depuis 2002, il a également financé des projets liés au rétablissement pour une somme de plus de 360 000 $ dans le cadre du Fonds interministériel pour le rétablissement.

2.4 Suivi

La population provinciale de Pluviers siffleurs au Manitoba fait l’objet d’un suivi tous les cinq ans dans le cadre du recensement international du Pluvier siffleur. À ce jour, quatre relevés internationaux ont été réalisés. Un suivi annuel est effectué dans des sites clés en vue d’évaluer la taille, les tendances et la productivité de la population.

2.5 Considérations socioéconomiques

L’étude des répercussions socioéconomiques du Plan d’action pour le Pluvier siffleur (Charadrius melodus circumcinctus) au Manitoba sera faite dans le contexte des activités suivantes : loisirs, pêche commerciale et production d’énergie hydroélectrique. Un sommaire des résultats de l’étude sera inclus dans le plan d’action.