Le méné-miroir

Espèces aquatiques en péril

Loi sur les espèces en péril

Cahier de consultation sur la possibilité d’ajouter l’espèce à la liste des espèces en péril ...

Le méné-miroir
Statut de risque proposé : Menacée
janvier 2013

Le méné-miroir

Nom commun : Le méné-miroir
Nom scientifique : Notropis photogenis
Statut selon la LEP : À l’étude
Statut selon COSEPAC : Menacée * (avril 2011)
La région : Le sud-ouest de l’Ontario

* Note : Le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) a designé le méné-miroir comme une espèce préoccupante en avril 1987.

méné-miroir
Figure 1. Un méné-miroir adulte (illustration © Joseph R. Tomelleri)

Description générale

Le méné-miroir (Notropis photogenis) est un méné relativement gros qui appartient à la famille des Cyprinidae comprenant les carpes et les ménés. Il présente les caractéristiques suivantes :

  • corps long et svelte;
  • grands yeux;
  • museau long et pointu présentant souvent deux croissants noirs entre les narines;
  • couleur argentée aux reflets irisés bleus ou verts;
  • bande foncée étroite centrée le long du dos;
  • nageoire anale comptant plus de huit rayons;
  • origine de la nageoire dorsale pratiquement sur l’origine de la nageoire pelvienne;
  • mâles reproducteurs développant des tubercules;
  • longueur maximale d’environ 14 centimètres.

Répartition

On trouve le méné-miroir uniquement en Amérique du Nord, principalement dans les bassins des rivières de l’Ohioet du Tennessee, qui traversent une douzaine d’États du centre est des États-Unis. Au Canada, on trouve le méné-miroir uniquement dans le sud-ouest de l’Ontario, qui représente la limite nord de son aire de répartition. Cette aire très limitée comprend la rivière Thames, la rivière Grand, le ruisseau Bronte et vraisemblablement la rivière Saugeen et le ruisseau Sixteen Mile, bien que des relevés supplémentaires soient requis pour le confirmer.

aire de répartition
Figure 2: Répartition du méné-miroir au Canada

Habitat et cycle biologique

On trouve le méné-miroir dans les rapides ou les fosses profondes des cours d’eau de taille moyenne à grande affichant des gradients de faible à moyen. L’espèce préfère un large éventail de substrats, allant de pierres grossières, du gravier et des cailloux, au sable plus fin, à la boue et à l’argile. En règle générale, le méné-miroir devient adulte à partir de 6 cm et se reproduit dès l’âge de deux ans. Le frai a lieu dans les zones de rapides profonds à la fin du printemps lorsque l’eau atteint une température oscillant entre 18 et 24 °C. La durée de vie connue est d’environ trois ans, mais on estime qu’elle se situe plus près de cinq ans.

Régime alimentaire

Le méné-miroir se nourrit en surface et dans les eaux intermédiaires, et on l’a observé sautant hors de l’eau pour attraper des insectes en vol. Il s’alimente des ressources disponibles, consommant des algues et une variété d’invertébrés aquatiques, autant des insectes à l’âge adulte que des larves, des vers et des crustacés.

Menaces

On dispose de peu d’information sur les menaces qui pèsent sur les populations de méné-miroir au Canada, mais elles relèvent probablement de facteurs d’ordre naturel et anthropique. La température de l’eau est un facteur limitant important, notamment à la limite nord de son aire de répartition. De surcroît, les activités agricoles et urbaines qui contribuent à la dégradation de l’habitat et affectent la qualité de l’eau, par exemple en augmentant la turbidité et la sédimentation, et en multipliant les contaminants et les nutriants, peuvent également représenter une menace pour cette espèce. Parmi les autres menaces probables, mentionnons les barrages, la récolte de poissons-appâts et l’introduction d’autres espèces.

Considérations socioéconomiques

Pourquoi tenir compte des considérations socioéconomiques lors des inscriptions?

Lorsque le gouvernement du Canada envisage de protéger une espèce en l’inscrivant dans la liste en vertu de la Loi sur les espèces en péril (LEP), il doit également analyser les coûts, les avantages et les répercussions qui en découleront pour les Canadiens.

Résumé de l'analyse coûts/avantages

Lors de l’évaluation des coûts, des avantages et des répercussions de l’inscription d’une espèce dans la liste de la LEP, il faut également prendre en compte le rôle des autres lois fédérales, provinciales et municipales pour la protection de l’espèce. Dans le cas du méné miroir, l’espèce est déjà inscrite dans la liste des espèces menacées en Ontario, en vertu d’une loi provinciale semblable, soit la Loi de 2007 sur les espèces en voie de disparition de l’Ontario (LEVD de 2007). Ces deux lois permettent d’assurer la protection de l’espèce et de son habitat et prévoient l’élaboration d’un programme de rétablissement. En conséquence, l’inscription du méné miroir dans la liste de la LEP devrait renforcer la protection actuelle de l’espèce, mais ne devrait pas entraîner de coûts supplémentaires importants ni de nouveaux avantages pour les Canadiens.

Pour obtenir d’autres détails ou un exemplaire du rapport complet, prière de communiquer avec le gestionnaire régional de la LEP par courriel (fwisar@dfo-mpo.gc.ca) ou en composant le numéro sans frais suivant : 1-866-538-1609.

Nous souhaitons connaître votre opinion

Ce cahier fait partie d’un processus de consultation du public visant à recueillir vos commentaires au sujet de l’inscription du méné miroir dans la liste visée par la Loi sur les espèces en péril. Vos réponses aux questions suivantes aideront le gouvernement fédéral à prendre une décision éclairée.

Il est important que vous compreniez en quoi l’inscription proposée peut aider à la protection et au rétablissement du méné miroir, et en quoi elle peut toucher vos activités. Étant donné que l’espèce est menacée aux termes de la Loi, les interdictions automatiques prévues dans la LEP s’appliqueraient.

Ainsi, il est interdit de tuer un individu d’une espèce disparue, en voie de disparition ou menacée, de lui nuire, de le harceler, de le posséder, de le collectionner, de l’acheter, de le vendre ou de l’échanger. Il est également interdit d’endommager ou de détruire l’habitat de ces espèces. Ces interdictions ne s’appliquent toutefois pas aux espèces préoccupantes.

Si une espèce sauvage est inscrite dans la liste des espèces disparues, en voie de disparition ou menacées de la LEP, le gouvernement fédéral est tenu d’élaborer un programme de rétablissement à son égard. Ce programme de rétablissement décrit les menaces connues pour l’espèce, définit l’habitat dont elle a besoin pour survivre et souligne les lacunes en matière de connaissances. Il fixe également un objectif de rétablissement pour l’espèce.

Si l’espèce est menacée, il faut mettre en oeuvre une stratégie de rétablissement tous les deux ans. Il y a lieu de noter que le programme de rétablissement entraîne d’autres consultations.

À propos de ce questionnaire :

Veuillez inscrire vos réponses sur les pages suivantes. Nous accueillons volontiers les commentaires, peu importe si vous participez ou non à des activités qui pourraient ou non être touchées par cette inscription.

Au besoin, veuillez utiliser des feuilles supplémentaires pour compléter vos réponses.

Veuillez retourner vos commentaires d’ici le 2 avril 2013 au bureau fédéral des espèces en péril à l’adresse suivante :

Gestionnaire régional de la LEP
Pêches et Océans Canada
501, University Crescent
Winnipeg (Manitoba) R3T 2N6
Courriel : fwisar@dfo-mpo.gc.ca
Numéro sans frais : 1-866-538-1609

Vous pouvez également faire parvenir vos commentaires directement au Registre de la LEP.

L’information que vous fournissez est importante.
Nous vous remercions du temps et des efforts que vous accordez à ce questionnaire.

Le méné-miroir : L’inscription dans la liste comme menacée

1. Êtes-vous favorable à l’inscription du méné miroir dans la liste des espèces en peril (LEP)?

checkbox  Oui
checkbox  Non
checkbox  Indécis

Veuillez justifier votre choix.





2. Les questions suivantes nous fournissent de l’information au sujet de la valeur que vous accordez au méné miroir. Veuillez choisir la réponse qui décrit le mieux votre opinion.

a. Je crois qu’il est important de préserver le méné miroir pour que les générations futures puissent en profiter.

checkbox Fortement en désaccord  checkbox En désaccord  checkbox Neutre  checkbox En accord  checkbox Fortement en accord

b. Je crois que le méné miroir joue un rôle important dans le maintien d’un écosystème sain.

checkbox Fortement en désaccord  checkbox En désaccord  checkbox Neutre  checkbox En accord  checkbox Fortement en accord

c. Je crois que le méné miroir revêt une signification sociale ou culturelle dans ma collectivité.

checkbox Fortement en désaccord  checkbox En désaccord  checkbox Neutre  checkbox En accord  checkbox Fortement en accord

d. Je crois que le méné miroir constitue une partie importante de notre patrimoine.

checkbox Fortement en désaccord  checkbox En désaccord  checkbox Neutre  checkbox En accord  checkbox Fortement en accord

e. Je crois que le méné miroir constitue une source alimentaire importante.

checkbox Fortement en désaccord  checkbox En désaccord  checkbox Neutre  checkbox En accord  checkbox Fortement en accord

f. Je crois que le méné miroir représente une valeur économique (valeur commerciale ou récréative).

checkbox Fortement en désaccord  checkbox En désaccord  checkbox Neutre  checkbox En accord  checkbox Fortement en accord

g. Je crois que le méné miroir crée de l’emploi (par ex. tourisme) en faveur de l’économie locale.

checkbox Fortement en désaccord  checkbox En désaccord  checkbox Neutre  checkbox En accord  checkbox Fortement en accord

h. Autres? (veuillez préciser)





3. Les questions suivantes nous fournissent de l’information au sujet de la façon dont vous percevez les menaces suivantes pour le méné miroir. Veuillez choisir la réponse qui décrit le mieux votre opinion.

a. Agriculture : Les menaces pour l’espèce comprennent la modification de l’habitat (p. ex. pollution, sédimentation, salinisation, augmentation de l’exploitation forestière dans les habitats naturels, turbidité de l’eau, réduction des niveaux d’oxygène, travaux de drainage et modification des niveaux d’eau causée par l’irrigation).

checkbox Très faible    checkbox Faible    checkbox Modérée    checkbox Grave    checkbox Très grave

b. Modification de l’écosystème (urbanisation et habitudes d’utilisation des terres) : Habitats endommagés et mauvaise qualité de l’eau découlant de l’urbanisation et des habitudes d’utilisation des terres.

checkbox Très faible    checkbox Faible    checkbox Modérée    checkbox Grave    checkbox Très grave

c. Développement des infrastructures : Cette menace porte sur la perte et la fragmentation des habitats en raison de barrières artificielles, comme les barrages, qui limitent les mouvements entre les lieux d’alimentation et de frai.

checkbox Très faible    checkbox Faible    checkbox Modérée    checkbox Grave    checkbox Très grave

d. Espèces envahissantes : Les menaces pour l’espèce comprennent la compétition avec les populations sauvages indigènes à l’égard des ressources et des habitats.

checkbox Très faible    checkbox Faible    checkbox Modérée    checkbox Grave    checkbox Très grave

e. Changement climatique : Les menaces pour l’espèce comprennent la modification de l’habitat (p. ex. température de l’eau, salinité, répartition de la glace, des aires d’alimentation et des aires de reproduction), les répercussions négatives sur les saisons de reproduction et la modification de la chaîne alimentaire (p. ex. espèces de plancton). (*On croit que les ménés miroirs de l’Ontario vivent à l’extrémité nord de leur aire de répartition.)

checkbox Très faible    checkbox Faible    checkbox Modérée    checkbox Grave    checkbox Très grave

f. Pêche/surpêche (captures légales, illégales et non déclarées) : Les menaces pour l’espèce comprennent un niveau de capture des poissons-appâts supérieur à la capacité de survie ou de rétablissement de l’espèce.

checkbox Très faible    checkbox Faible    checkbox Modérée    checkbox Grave    checkbox Très grave

g. Autre : Avez-vous d’autres commentaires au sujet de menaces possibles envers la survie ou le rétablissement du méné miroir?





4. Les questions suivantes nous fournissent de l’information sur les répercussions qu’aura l’inscription du méné miroir sur vous ou vos activités.

a. Selon ce que vous avez appris au sujet de la Loi sur les espèces en péril, croyez-vous que l’inscription du méné miroir dans la liste de la LEP aurait des répercussions sur vos activités?

checkbox Aucunement    checkbox Très peu    checkbox Je ne sais pas    checkbox Un peu    checkbox Beaucoup

Pourquoi?





5. Croyez-vous que l’inscription du méné miroir dans la liste aura des répercussions économiques, sociales ou rituelles?

checkbox Aucunement    checkbox Très peu    checkbox Je ne sais pas    checkbox Un peu    checkbox Beaucoup

De quelle façon?





6. Si vos activités étaient touchées par l’inscription du méné miroir dans la liste, seriez-vous prêt à les modifier?

checkbox Aucunement    checkbox Très peu    checkbox Je ne sais pas    checkbox Un peu    checkbox Beaucoup

De quelle façon?





7. Tous les foyers canadiens, ainsi que les industries, déboursent pour la protection des espèces inscrites légalement dans la liste en vertu de la LEP. Combien seriez-vous prêt à débourser (en dollars canadiens) chaque année pour les efforts de conservation, de protection et de rétablissement du méné miroir?

checkbox 0 $   checkbox 10 $   checkbox 20 $    checkbox 50 $   checkbox 100 $   checkbox plus de 100 $

 

Cette dernière section est personnelle et confidentielle. Nous reconnaissons la valeur des renseignements personnels que nous recueillons. À cette fin, nous adopterons des normes d’éthique rigoureuses en matière de protection des renseignements personnels pour nos recherches subséquentes. À moins d’avis contraire de la part du répondant, aucune information pouvant mener à son identification ne sera divulguée.

9. À quel titre avez-vous rempli ce questionnaire?

checkbox Individu    checkbox  Représentant d'un groupe

10. Où habitez-vous?

checkbox Colombie-Britannique
checkbox Alberta
checkbox Saskatchewan
checkbox Manitoba
checkbox Québec
checkbox Nouvelle-Écosse
checkbox Nouveau-Brunswick
checkbox Île-du-Prince-Édouard
checkbox Terre-Neuve-et-Labrador
checkbox Yukon
checkbox Territoires du Nord-Ouest
checkbox Nunavut
checkbox Ontario

 



     11. Quel secteur représentez-vous?

checkbox Collectivité autochtone
checkbox Milieu de l’enseignement
checkbox Organisme environnemental
checkbox Secteur agricole
checkbox Secteur de la foresterie
checkbox Secteur des services professionnels
checkbox Secteur gouvernemental (préciser le niveau)
checkbox Secteur de la pêche – aquaculture
checkbox Secteur de la pêche – commerciale
checkbox Secteur de la pêche – récréative
checkbox Secteur de l’hydro-électricité
checkbox Secteur de la pêche – commerciale
checkbox Secteur du pétrole et du gaz
checkbox Autre ____________________

 

 


12. Quel âge avez-vous?

checkbox  Moins de 20 ans
checkbox  de 20 à 29 ans
checkbox  de 30 à 39 ans
checkbox  de 40 à 49 ans
checkbox  de 50 à 59 ans
checkbox  plus de 60 ans

 



  13. Quel est votre sexe?

checkbox  Femme   checkbox  Homme

Veuillez ajouter tout commentaire ou toute préoccupation dont vous aimeriez nous faire part (vous pouvez utiliser d’autres feuilles au besoin).









Merci de prendre le temps de répondre à ce sondage.