Description de l’habitat essentiel du Grèbe esclavon, population des îles de la Madeleine, dans la réserve nationale de faune de la pointe de l’Est

Le Grèbe esclavon (Podiceps auritus), population des îles de la Madeleine, est un oiseau migrateur protégé en vertu de la Loi de 1994 sur la convention concernant les oiseaux migrateurs et inscrit à l’annexe 1 de la Loi sur les espèces en péril en tant qu’espèce en voie de disparition. Au Canada, le Grèbe esclavon, population des îles de la Madeleine, n’est présent que dans l’archipel du même nom situé au Québec. En période de nidification, cette espèce fréquente généralement de petits étangs d’eau douce, des marais et des baies de lacs peu profonds.

Le Programme de rétablissement du Grèbe esclavon (Podiceps auritus), population des îles de la Madeleine, au Canada désigne l’habitat essentiel de cette espèce dans un certain nombre de lieux, y compris dans une aire protégée fédérale.

Avis est donné par la présente que, conformément au paragraphe 58(2) de la Loi sur les espèces en péril, le paragraphe 58(1) de cette loi s’applique, 90 jours après la publication du présent avis, à l’habitat essentiel du Grèbe esclavon, population des îles de la Madeleine, désigné dans le programme de rétablissement de cette espèce -- lequel document est affiché dans le Registre public des espèces en péril -- et situé dans l’aire protégée fédérale suivante : la réserve nationale de faune de la pointe de l’Est, décrite à l’annexe 1 du Règlement sur les réserves d’espèces sauvages en vertu de la Loi sur les espèces sauvages du Canada.

Le 27 février 2015

La directrice
Gestion des espèces en péril
Service canadien de la faune

MARY TAYLOR