Rapport sur les progrès de la mise en œuvre du plan de gestion de la population de fondules barrés (Fundulus diaphanus) à Terre-Neuve, au Canada, pour la période de 2011 à 2016

Table des matières

Liste des figures

  • Figure 1. Aire de répartition connue actuelle (2015) du fondule barré à l'échelle de l'île de Terre-Neuve.

Liste des tableaux

  • Tableau 1. Résumé des menaces recensées pour le fondule barré (population de Terre-Neuve-et-Labrador), selon le plan de gestion (Pêches et Océans Canada, 2011).
  • Tableau 2. Objectifs de conservation et indicateurs de rendement correspondants pour le fondule barré (population de Terre-Neuve-et-Labrador), selon le plan de gestion (Pêches et Océans Canada, 2011)
  • Tableau 3. Détails des activités à l'appui de la conservation du fondule barré de 2011 à 2016 et état des indicateurs de rendement.

Haut de la page


Fondule barré (population de Terre-Neuve-et-Labrador)

2016

Description longue de la figure

Illustration de la couverture : L'image de la couverture est une illustration du fondule barré. L'illustration a été réalisée par G. Taylor. Elle représente une vue latérale du poisson. Le fondule barré a un petit corps mince et une nageoire dorsale (nageoire située sur son dos) arrondie qui se trouve au milieu de son corps. Il a une petite tête (par rapport à son corps) avec une petite bouche, de petites nageoires pectorales et une petite nageoire caudale en forme d'éventail, ainsi qu'une nageoire anale et une nageoire pelvienne. Le fondule barré est vert olive clair et son corps est traversé de lignes verticales plus foncées. L'information sur les références se trouve à la deuxième page du document.

fondule barré

Citation recommandée :

Pêches et Océans Canada. 2016. Rapport sur le progrès de la mise en œuvre du plan de gestion de la population de fondules barrés (Fundulus diaphanus) à Terre-Neuve-et-Labrador, au Canada, pour la période de 2011 à 2016. Série des plans de gestion de la Loi sur les espèces en péril. Pêches et Océans Canada, Ottawa. iv + 9 p.

Pour obtenir des exemplaires supplémentaires du plan de gestion ou de plus amples renseignements sur les espèces en péril, y compris les rapports de situation du Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) et d'autres documents liés au rétablissement, veuillez consulter le Registre public des espèces en péril.

Illustration de la couverture : Pêches et Océans Canada

Also available in English under the title
« Report on the Progress of the Management Plan Implementation for the Banded Killifish (Fundulus diaphanus), Newfoundland Population, in Canada, for the period of 2011-2016. Species at Risk Act Management Plan Series. Fisheries and Oceans Canada, Ottawa. iv + 9 pp. »

© Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le ministre de Pêches et Océans Canada, 2016. Tous droits réservés.
ISBN L'ISBN doit être indiqué par l'organisme responsable de la LEP.
Numéro de catalogue Le numéro de catalogue doit être indiqué par l'organisme responsable de la LEP.

Le contenu du présent document (à l’exception des illustrations) peut être utilisé sans permission, à condition que la source soit adéquatement citée.

Haut de la page

Préface

En vertu de l'Accord pour la protection des espèces en péril (1996), les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux signataires ont convenu d'établir une législation et des programmes complémentaires qui assureront la protection efficace des espèces en péril partout au Canada. Selon l'article 72 de la Loi sur les espèces en péril(L.C. 2002, c.29) [LEP] le ministre compétent est tenu de surveiller la mise en œuvre du plan de gestion d'une espèce préoccupante et de l'évaluer cinq ans après la date d'inscription de cette espèce au Registre public des espèces en péril, et tous les cinq ans par la suite, jusqu'à l'atteinte des objectifs.

Pour rendre compte des progrès de la mise en œuvre du plan de gestion, il faut présenter les efforts collectifs déployés par le ministre compétent, les gouvernements provinciaux et territoriaux et toutes les autres parties concernées qui mènent des activités contribuant à la gestion et à la conservation de l'espèce. Les plans de gestion établissent les mesures pour la conservation des espèces préoccupantes. Quelques-unes des mesures désignées peuvent faire suite aux progrès réalisés ou à l'achèvement d'autres mesures; elles ne peuvent pas toutes être entreprises ou afficher des progrès importants au cours de la période visée d'un rapport sur les progrès de la mise en œuvre du plan de gestion (rapport d'étape).

Le ministre de Pêches et Océans Canada est le ministre compétent en vertu de la LEP pour la population de fondules barrés à Terre-Neuve-et-Labrador et a élaboré le présent rapport d'étape.

Comme l'indique le préambule de la LEP, la réussite de la conservation de cette espèce dépendra de l'engagement et de la collaboration d'un grand nombre de parties concernées qui participeront à la mise en œuvre des recommandations formulées dans le plan de gestion. Cette réussite ne pourra reposer seulement sur Pêches et Océans Canada ou sur toute autre autorité seule. Les coûts de la conservation des espèces en péril sont partagés entre les différentes instances. Tous les Canadiens sont invités à appuyer ce plan de gestion et à le mettre en œuvre pour le bien de la population de fondules barrés à Terre-Neuve-et-Labrador et de l'ensemble de la société canadienne.

Remerciements

Le présent rapport d'étape a été préparé par Pêches et Océans Canada (MPO) Le présent rapport d'étape a été préparé avec l'aide de la bande Première Nation Qalipu Mi'kmaq. Pêches et Océans Canada aimerait également remercier toutes les personnes et organisations qui ont contribué à la conservation de la population de fondules barrés à Terre-Neuve-et-Labrador.

Haut de la page

Sommaire

La population de fondules barrés  (Fundulus diaphanus) à Terre-Neuve-et-Labrador a été inscrite comme espèce préoccupante en vertu de la Loi sur les espèces en péril (LEP) en 2005. Le plan de gestion pour la population de fondules barrés (Fundulus diaphanus) à Terre-Neuve-et-Labrador, au Canada, a été achevé et publié dans le Registre public des espèces en péril en 2011.

Les principales menaces déterminées pour le fondule barré comptent la sédimentation et la modification des débits d'eau causées par les activités relatives à l'utilisation des terres (p. ex. l'exploitation forestière, la construction et l'entretien des routes). Le but du plan de gestion du fondule barré est de maintenir la distribution et les niveaux existants de la population de fondules barrés, et de protéger l'habitat dans les bassins versants où vit cette espèce. Ce but est appuyé par quatre objectifs : 1) effectuer des relevés et surveiller la population, 2) élaborer des pratiques de gestion exemplaires propres au site afin de veiller à la protection de l'habitat, 3) réduire la mortalité attribuable à la prise accessoire dans le cadre de la pêche de l'anguille d'Amérique, et 4) croître la sensibilisation du public et l'intendance.

Au cours de la période visée par le présent rapport d'étape, des progrès ont été accomplis vers l'atteinte des objectifs du plan de gestion. Des recherches et des relevés effectués récemment par MPO Sciences ont vérifié 42 sites à Terre-Neuve-et-Labrador (1er objectif) [Sargent et al. en préparation : Figure 1). Les meilleures pratiques et les mesures d'atténuation existantes qui soutiennent la protection des poissons et de leur habitat s'appliquent également au fondule barré (2e objectif). Dans le cadre de la pêche commerciale de l'anguille d'Amérique, il est obligatoire de relâcher toute prise accessoire (y compris le fondule barré) de la manière la moins dommageable possible (3e objectif). De plus, de nombreuses activités d'éducation et d'intendance ont eu lieu afin d'augmenter la sensibilisation à la situation du fondule barré, y compris la création et la distribution de matériel éducatif, la participation à des programmes de sensibilisation, des présentations destinées aux pêcheurs et des visites d'écoles (4e objectif).

Conformément au plan de gestion, les relevés et la surveillance de la population se poursuivront au gré des occasions afin d'en savoir davantage sur la distribution du fondule barré à Terre-Neuve-et-Labrador. Au fur et à mesure que de nouveaux renseignements sont obtenus au sujet de la population de fondules barrés à Terre-Neuve-et-Labrador, le matériel éducatif sera mis à jour au besoin et transmis aux partenaires, aux groupes autochtones, aux intervenants et au grand public.

Haut de la page

1. Introduction

Le présent rapport d'étape souligne les progrès réalisés par rapport aux objectifs énumérés dans le plan de gestion du fondule barré de 2011 à 2016 et devrait être considéré comme l'un d'une série de documents relatifs à cette espèce qui sont reliés et qui devraient être pris en considération ensemble, y compris les rapports de situation du Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) de 2003 et 2014 ainsi que le plan de gestion du fondule barré (Fundulus diaphanus), population de Terre-Neuve, au Canada (Pêches et Océans Canada, 2011).

La section 2 du rapport d'étape reproduit ou résume des renseignements clés sur les menaces pesant sur l'espèce, les objectifs pour sa conservation, les activités pour atteindre les objectifs et les indicateurs de rendement pour évaluer l'avancement des mesures de gestion. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez vous reporter à la page Plan de gestion du fondule barré (Fundulus diaphanus), population de Terre-Neuve, au Canada.

La section 3 fait état des progrès des activités et des indicateurs de rendement désignés dans le plan de gestion qui visent à appuyer la réalisation des objectifs établis. La section 4 résume les progrès en vue d'atteindre les objectifs.

2. Contexte

2.1 Résumé de l'évaluation du COSEPAC

La désignation du fondule barré (population de Terre-Neuve-et-Labrador) en tant qu'espèce préoccupante en 2005, qui a mené à la préparation et la publication du document « Plan de gestion du fondule barré (Fundulus diaphanus), population de Terre-Neuve-et-Labrador, au Canada » en 2011, était fondée sur l'information contenue dans le « Rapport de situation du COSEPAC sur le fondule barré (Fundulus diaphanus), populations de Terre-Neuve au Canada » (COSEPAC, 2003). Ces renseignements ont également été inclus dans la section 1.1 du plan de gestion.

Résumé de l'évaluation :Mai 2003

Nom courant : Fondule barré, populations de Terre-Neuve-et-Labrador

Nom scientifique : Fundulus diaphanus

Statut : Espèce préoccupante

Justification de la désignation : La population est séparée des autres par un obstacle majeur aux déplacements, soit 200 km d'océan. Les populations de Terre-Neuve-et-Labrador ont une aire d'occupation très limitée. La possibilité d'augmentation de l'aire de répartition est restreinte par des gradients abrupts, des rapides infranchissables ou des chutes. La dégradation de l'habitat qui découlerait de l'exploitation forestière proposée aurait des répercussions néfastes sur les populations dans certaines zones.

Occurrence :Terre-Neuve-et-Labrador

Historique du statut :Dernière évaluation fondée sur une mise à jour d'un rapport de situation.

En 2014, le COSEPAC a réexaminé et a confirmé le statut du fondule barré, population de Terre-Neuve-et-Labrador, en tant qu'espèce préoccupante (COSEPAC, 2014).

2.2 Menaces

La présente section résume l'information contenue dans le plan de gestion et portant sur les menaces planant sur la conservation de la population de fondule barré à Terre-Neuve-et-Labrador.

Le tableau 1 récapitule les menaces pesant sur le fondule barré (population de Terre-Neuve-et-Labrador). Veuillez vous reporter à la section 1.5 du plan de gestion (Pêches et Océans Canada, 2011) pour en savoir plus sur ces menaces.

Description longue du tableau

Le tableau 1 est intitulé « Résumé des menaces recensées pour le fondule barré (population de Terre-Neuve-et-Labrador), selon le plan de gestion (Pêches et Océans Canada 2011) ». Le tableau se lit horizontalement, de gauche à droite, et comprend cinq colonnes et huit lignes. La ligne du haut présente le titre des colonnes : Menace, Stress, Activité, Niveau de préoccupation et Possibilités d'atténuation. Les lignes 2 à 8 présentent notamment les titres suivants : Charges accrues de solides en suspension, Modification des régimes d'écoulement, Obstructions à la migration et Contamination (p. ex. liquides provenant de l'équipement, pétrole).

Tableau 1 : Résumé des menaces recensées pour le fondule barré (population de Terre-Neuve-et-Labrador), selon le plan de gestion (Pêches et Océans Canada, 2011).
MenaceStressActivitéNiveau de préoccupationPotentiel d'atténuation
Charges accrues de solides en suspension Diminution de la production primaire, obstacle à l'alimentation des espèces qui se nourrissent à la vue, hausse de la mortalité, dommages aux branchies, augmentation de la vulnérabilité aux maladies et à la prédationExploitation forestièreFaibleÉlevé
Autre utilisation ou développement des terres (construction et entretien des routes)ÉlevéÉlevé
Modification des régimes de débit d'eauAugmentation de la mortalité, augmentation de la vulnérabilité aux maladies, disponibilité des proiesAutre utilisation ou développement des terres (construction et entretien des routes)Moyen à élevéÉlevé
Obstacles à la migrationFragmentation des habitats, conversion des habitats, isolement, augmentation de la vulnérabilité à la prédationAutre utilisation ou développement des terres (construction et entretien des routes)FaibleMoyen
Contamination (p. ex. fluides provenant de l'équipement, déversement de pétrole, ruissellement)Diminution du taux de reproduction, augmentation de la mortalité, augmentation de la vulnérabilité aux maladies et à la prédationAutre utilisation ou développement des terres (construction et entretien des routes)Faible à moyenMoyen à élevé
Autre utilisation ou développement des terres (exploration minière, développement urbain ou construction de chalets)MoyenMoyen à élevé
Pêche dirigée (appâts)MortalitéRécolte en vue d'une utilisation en tant qu'appâtsFaibleInconnu
Prises accessoires au cours de la pêche de l'anguille d'Amérique MortalitéPêche commercialeFaible à moyenÉlevé
PrédationMortalitéEspèces envahissantesInconnuInconnu

2.3 Objectifs de gestion

La présente section résume l'information, que l'on trouve dans le plan de gestion (Pêches et Océans Canada, 2011), sur les objectifs qui sont nécessaires pour le rétablissement du fondule barré (population de Terre-Neuve-et-Labrador) et les indicateurs de rendement qui donnent une façon de définir et de mesurer les progrès en vue d'atteindre les objectifs.

Description longue du tableau

Le tableau 2 est intitulé « Objectifs de conservation et indicateurs de rendement correspondants pour le fondule barré (population de Terre-Neuve-et-Labrador), selon le plan de gestion (Pêches et Océans Canada 2011) ». Le tableau se lit horizontalement, de gauche à droite, et comprend deux colonnes et cinq lignes. La ligne du haut présente le titre des colonnes : Objectifs et Indicateurs de rendement. La première colonne présente le titre des lignes : Effectuer des levés et surveiller la population, Élaborer des pratiques de gestion exemplaires propres au site afin de veiller à la protection de l'habitat, Réduire la mortalité attribuable à la prise accessoire dans le cadre de la pêche de l'anguille d'Amérique, Accroître la sensibilisation du public et l'intendance.

Tableau 2 : Objectifs de conservation et indicateurs de rendement correspondants pour le fondule barré (population de Terre-Neuve-et-Labrador), selon le plan de gestion (Pêches et Océans Canada, 2011)
ObjectifsIndicateur de rendement
1) Procéder à des relevés et à la surveillance de la population1) Lorsque possible, des relevés et des activités de surveillance ont-ils été réalisés pour le fondule barré?
2) Établir des pratiques de gestion exemplaires propres à chaque endroit et destinées à protéger l'habitat2) L'information sur la biologie et la répartition du fondule barré ainsi que les menaces pesant sur l'espèce a-t-elle été communiquée avec les responsables de la planification de l'utilisation des terres et de l'examen des soumissions liées au projet?
3) Les préoccupations relatives au fondule barré ont-elles été intégrées au processus de planification de l'utilisation des terres et d'examen des soumissions liées au projet?
3) Réduire la mortalité attribuable à la prise accessoire dans le cadre de la pêche de l'anguille d'Amérique4) L'information sur l'incidence des prises accessoires dans le cadre de la pêche de l'anguille d'Amérique a-t-elle été prise en considération dans les plans de gestion des pêches, les conditions de permis et les programmes de formation à l'intention des pêcheurs?
4) Accroître la sensibilisation du public et améliorer la gérance5) Une stratégie de communications a-t-elle été mise en œuvre?

Haut de la page

3. Avancement à l'égard des objectifs de gestion

Le plan de gestion du fondule barré, population de Terre-Neuve-et-Labrador (Pêches et Océans Canada, 2011) comprend quatre objectifs de gestion pour la conservation de l'espèce : 1) procéder à des relevés et à la surveillance de la population; 2) établir des pratiques de gestion exemplaires propres à chaque endroit et destinées à protéger l'habitat; 3) réduire la mortalité attribuable à la prise accessoire dans le cadre de la pêche de l'anguille d'Amérique; 4) accroître la sensibilisation du public et améliorer la gérance. Les progrès réalisés quant aux activités à l'appui des objectifs de gestion et des indicateurs de rendement sont expliqués dans la section 3.1.

3.1 Activités à l'appui de la conservation et statut des indicateurs de rendement

Lorsque le plan de gestion du fondule barré a été publié, il y avait seulement 10 endroits connus et consignés où se trouvaient des stocks de l'espèce à Terre-Neuve-et-Labrador. Des recherches et des relevés sur le terrain faits récemment par le MPO (entre 2013 et 2015) ont permis d'identifier 42 endroits où se trouve le fondule barré, notamment la presqu'île Avalon, la péninsule Northern ainsi que des bassins versants du sud-ouest de la province, dans la péninsule Burin et au nord de la baie de Bonavista (figure 1). Par contre, certaines déclarations n'ont pas encore été vérifiées, et il existe vraisemblablement d'autres endroits non déclarés à l'échelle de l'île. Des travaux sont encore en cours, au gré des occasions, pour déterminer d'autres endroits où se trouve le fondule barré sur l'île de Terre-Neuve. Sargent et al. (en préparation) n'ont pas été en mesure de confirmer la présence de fondule barré à First Pond, Grand Bay West et York Harbour. Sargent et al. (en préparation) ont souligné que l'enregistrement pour le lac Star était en réalité pour le lac Stagg. Par contre, l'endroit du lac Stagg n'a pas été confirmé au cours des relevés sur le terrain menés par le MPO.

Description longue de la figure

La figure 1 est intitulée « Aire de répartition actuelle (2015) connue du fondule barré à Terre-Neuve-et-Labrador ». La carte montre l'île de Terre-Neuve et précise au moyen d'étoiles rouges les lieux où le fondule barré a été recensé. Les villes avoisinantes ont été désignées par un point noir et du texte noir. L'eau est représentée par une coloration bleu foncé, le sol est représenté par une coloration gris pâle et les bassins hydrographiques sont délimités par une ligne gris foncé. Une échelle est centrée au bas de la carte. Une légende se trouve dans le coin supérieur droit afin de représenter les lieux où se trouve le fondule barré et les villes.

 

Figure 1 : Aire de répartition connue actuelle (2015) du fondule barré à l'échelle de l'île de Terre-Neuve.
carte

Le tableau 3 fournit des renseignements sur la mise en œuvre des activités entreprises pour atteindre les objectifs de gestion et évaluer le statut des indicateurs de rendement définis dans le plan de gestion. Un des quatre états suivants a été attribué à chaque indicateur :

  • Non respecté : l'indicateur de rendement n'a pas été respecté et les progrès sont faibles, voire inexistants.
  • Non respecté, en cours : l'indicateur de rendement n'a pas été respecté, mais des progrès allant de moyens à importants ont été réalisés.
  • Respecté : l'indicateur de rendement a été respecté et aucune autre mesure n'est nécessaire.
  • Respecté, continu : l'indicateur de rendement a été respecté, mais des efforts continueront d'être déployés jusqu'à ce que les objectifs de gestion ont été atteints (c.-à-d. que l'indicateur fera partie du prochain rapport d'étape quinquennal).
Description longue du tableau

Le tableau 3 est intitulé « Détails des activités à l'appui de la conservation du fondule barré de 2011 à 2016 et état des indicateurs de rendement ». Le tableau se lit horizontalement, de gauche à droite, et comprend quatre colonnes et quatorze lignes. La ligne du haut présente le titre des colonnes : Activité, État de l'indicateur de rendement, Détails et Participants. Les lignes sont divisées ainsi : Objectif 1 : Levés et surveillance de la population (indicateur de rendement 1), Objectif 2 : Élaboration de pratiques de gestion exemplaires propres au site afin de veiller à la protection de l'habitat (indicateurs de rendement 2 et 3), Objectif 3 : Diminution de la mortalité attribuable à la prise accessoire dans le cadre de la pêche de l'anguille d'Amérique (indicateur de rendement 4), et Objectif 4 : Augmentation de la sensibilisation du public et de l'intendance (indicateur de rendement 5). Sous chacun des objectifs et des indicateurs de rendement, on trouve les mesures qui présentent de l'information correspondant aux titres du haut. Une note au bas du tableau fournit davantage d'explications.

Tableau 3 : Détails des activités à l'appui de la conservation du fondule barré de 2011 à 2016 et état des indicateurs de rendement.
ActivitéStatut des indicateurs de rendementDétailsParticipants
Objectif no 1 : Sondages et surveillance de la population
Indicateur de rendement 1 :
Élaboration de protocoles de surveillanceAtteint, continu
  • Pêches et Océans Canada a créé et utilise un protocole standard pour effectuer les sondages.
Pêches et Océans Canada
Sondages des populations afin de repérer un autre emplacement du fondule barréAtteint, continu
  • Pêches et Océans Canada a effectué des recherches et des sondages qui ont permis de vérifier 42 emplacements, dont 27 n'avaient pas déjà été signalés (Sargent et al. en prép.).
  • Des observations et des emplacements ont été et sont signalés et consignés par des agents des pêches, d'autres membres du personnel de Pêches et Océans Canada et des sources externes.
    En 2015 et en 2016, Pêches et Océans Canada a donné des présentations sur le fondule barré aux gardes-pêche.
  • Entre 2008 et 2010, la Mi'kmaq Alsumk Mowimsikik Koqoey Association (MAMKA), en particulier la bande Première Nation Qalipu Mi'kmaq, a effectué des sondages pour identifier des emplacements du fondule barré au moyen du Fonds autochtone pour les espèces en péril.
  • Dans le cadre du Programme d'intendance de l'habitat, la MAMKA et la bande Première Nation Qalipu Mi'kmaq ont effectué un sondage en 2015 sur les variations dans l'abondance et l'utilisation de l'habitat du fondule barré dans la baie St-George's.
Pêches et Océans Canada, MAMKA, bande Première Nation Qalipu Mi'kmaq
Objectif no 2 : Élaboration de pratiques de gestion exemplaires propres au site afin de veiller à la protection de l'habitat
Indicateurs de rendement : 2 et 3
Transmettre l'information sur la répartition du fondule barré aux autorités compétentes et aux gestionnaires fonciers.Atteint, continu  
  • Pêches et Océans Canada a assisté à une réunion de l'équipe de planification de l'unité de gestion des forêts avec le ministère des Ressources naturelles de la province (relativement au bassin hydrographique de la baie Indian) et y a présenté l'information sur le fondule barré et les mesures de protection de son habitat.
  • Pêches et Océans Canada a produit une Fiche d'information sur le fondule barré et l'a distribuée dans ses bureaux régionaux sur l'île et un peu partout dans la province.
  • Pêches et Océans Canada a présenté de l'information sur le fondule barré et continue à le faire chaque fois que le Ministère en a l'occasion (p. ex. une présentation sur le fondule barré a été donnée à la réunion du Comité directeur des zones de protection marine d'Eastport).
Pêches et Océans Canada, ministère de l'Environnement et de la Conservation, ministère des Ressources naturelles
Élaborer des pratiques de gestion exemplaires propres au site au besoin.Atteint
  • Les mesures d'atténuation et les pratiques de gestion exemplaires existantes pour la protection du poisson et de l'habitat qui ont été élaborées dans le cadre de l'ancien Programme de gestion de l'habitat, maintenant appelé Programme de protection des pêches, de Pêches et Océans Canada s'appliquent toujours; par conséquent, il n'a pas été nécessaire d'élaborer des protocoles propres au site.
  • Le site Web de Pêches et Océans Canada « Projets près de l'eau » offre de l'information et des directives à ceux et celles qui travaillent à proximité de l'eau, notamment une liste de mesures à prendre pour éviter de nuire aux poissons et à leur habitat, ainsi que des liens menant à la LEP.
  • Au cours des examens des renvois de projets, le Programme de protection des pêches de Pêches et Océans Canada prend en considération les espèces inscrites dans la LEP, y compris le fondule barré.
Pêches et Océans Canada
Objectif no 3 : Réduire la mortalité attribuable à la prise accessoire dans le cadre de la pêche de l'anguille d'Amérique.
Indicateur de rendement 4 :
Inclure la remise à l'eau des prises accessoires dans les conditions des permis de pêche de l'anguille et dans les futurs Plans de gestion des pêches.Atteint, continu
  • La remise à l'eau des prises accessoires du fondule barré a été intégrée aux conditions des permis de pêche.
  • Les agents des pêches effectuent des patrouilles et vérifient les prises accessoires du fondule barré dans les verveux et casiers à anguille dans la partie ouest de Terre-Neuve-et-Labrador.
  • Les agents des pêches et les gardes-pêche transmettent de l'information aux pêcheurs.
  • La MAMKA a mis à exécution un programme de surveillance afin de vérifier les prises accessoires du fondule barré lors de la pêche de l'anguille d'Amérique.
Pêches et Océans Canada MAMKA
Objectif no 4 : Accroître la participation et l'acceptation du public.
Indicateur de rendement : 5
Distribuer des cartes d'identification du fondule barré.Atteint, continu  
  • Les plus récentes données sur les emplacements ont été intégrées sur les cartes d'identification et on continue à les distribuer lors de divers événements, comme les visites dans les écoles et les événements Journées de l'Océan.
  • On a également créé une carte d'identification format portefeuille que l'on remet aux pêcheurs commerciaux, aux pêcheurs sportifs et aux résidents locaux dans les régions où l'on pourrait trouver le fondule barré.
Pêches et Océans Canada
Élaborer une fiche d'information.Atteint, continu
  • Pêches et Océans Canada a créé une fiche d'information sur la population de Terre-Neuve-et-Labrador du fondule barré en 2008.
  • Pêches et Océans Canada a produit une nouvelle brochure en 2016 contenant les plus récentes données sur les emplacements et les coordonnées des personnes-ressources auxquelles on peut signaler les observations.
  • Le ministère de l'Environnement et de la Conservation de Terre-neuve-et-Labrador a créé une fiche d'information (en anglais seulement).
Pêches et Océans Canada, ministère de l'Environnement et de la Conservation
Promouvoir la conservation du fondule barré lors des événements de sensibilisation.Atteint, continu  
  • Des cartes d'identification, des fiches d'information et de l'information ont été distribuées lors des visites dans les écoles et aux événements de sensibilisation à la conservation et continuent à l'être (p. ex. Journée de l'Océan).
Pêches et Océans Canada
Mise en œuvre d'une stratégie de communication.Atteint, continu
  • Pêches et Océans Canada a créé et distribué du matériel didactique et continue à le faire.
  • Les agents des pêches et les gardes-pêche transmettent de l'information aux pêcheurs (réunions, affichage, etc.).
  • L'information sur le fondule barré est disponible en ligne.
  • Le fondule barré a été inclus sur les dispositifs d'affichage portatifs MPO-LEP qui sont utilisés lors d'événements de sensibilisation du public.
  • Lorsque cela était possible, on a mobilisé les médias pour la conservation et la protection du fondule barré (p. ex. communiqués lors de l'installation de panneaux de signalisation dans les sentiers).
Pêches et Océans Canada

*Le ou les participants responsables sont inscrits en haut de la liste et en caractères gras; les autres participants sont énumérés en ordre alphabétique.
**Les activités n'ont pas toutes des participants précis désignés.

Haut de la page

4. Conclusion

Des progrès ont été enregistrés relativement aux objectifs décrits dans le Plan de gestion, notamment les travaux de recherche et les sondages en vue d'améliorer les connaissances sur la répartition; l'information a été fournie aux utilisateurs fonciers; les conditions des permis de pêche de l'anguille incluent la remise à l'eau obligatoire des prises accessoires; les visites dans les écoles et les événements de sensibilisation à la conservation constituent des occasions de sensibilisation éducative.

Selon la recherche et les sondages sur le terrain réalisés par le Secteur des Sciences de Pêches et Océans Canada, la répartition du fondule barré à Terre-Neuve-et-Labrador serait plus étendue que ce que l'on avait initialement documenté. Au total, 42 emplacements ont été confirmés au cours de l'étude, dont 27 sont de nouveaux emplacements ou des emplacements qui ont été confirmés au cours des trois dernières années (Sargent et al. en prép; Figure 1).

Compte tenu des nouveaux renseignements au sujet de la population du fondule barré à Terre-Neuve-et-Labrador, le matériel éducatif a été mis à jour et est transmis aux partenaires, aux groupes autochtones, aux intervenants et au grand public.

Pour atteindre pleinement les objectifs visés, il faudra poursuivre la mise en œuvre du plan de gestion. Les relevés et la surveillance de la population se poursuivront au gré des occasions afin d'en savoir davantage sur la distribution du fondule barré à Terre-Neuve-et-Labrador. Pêches et Océans Canada poursuivra ses activités d'éducation du public et de gestion et continuera à mettre l'information à jour au besoin.

Haut de la page

5. Références

  • COSEPAC. 2003. Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le fondule barré (Fundulus diaphanus) (population de Terre-Neuve) au Canada – Mise à jour. Comité sur la situation des espèces en péril au Canada. Ottawa. viii+26 p.
  • COSEPAC. 2014. Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le fondule barré (Fundulus diaphanus) (populations de Terre-Neuve) au Canada. Comité sur la situation des espèces en péril au Canada. Ottawa. xi+24 p.
  • Pêches et Océans Canada. 2011. Plan de gestion du fondule barré (Fundulus diaphanus), population de Terre-Neuve, au Canada. Série des plans de gestion de la Loi sur les espèces en péril. Pêche et Océans Canada, Ottawa. v+ 24 p.
  • Sargent, P., Dalley, K.L., Osborne, D.R. (en préparation). Eastern banded killifish (Fundulus diaphanus diaphanus) and northern mummichog (F. heteroclitus macrolepidotus) distributions in insular Newfoundland waters: implications for a species at risk.

Haut de la page


*AVIS ET AVERTISSEMENT : Le MPO n'est pas responsable de la qualité des renseignements, produits ou services offerts par les sites Internet mentionnés plus haut. Les utilisateurs doivent aussi reconnaître que les renseignements provenant de sources externes ne sont disponibles que dans la langue d'origine.