Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

CHOUETTE TACHETÉE DU NORD (Strix occidentalis caurina)

PROGRAMME DE RÉTABLISSEMENT DE LA CHOUETTE TACHETÉE DU NORD (Strix occidentalis caurina) EN COLOMBIE-BRITANNIQUE

 

En vertu de l’Accord pour la protection des espèces en péril (1996), les gouvernement fédéral, provinciaux et territoriaux ont convenu de travailler ensemble à l’élaboration de lois, de programmes et de politiques visant à protéger les espèces sauvages en péril du Canada.

Dans l’esprit de collaboration de l’Accord, le gouvernement de la Colombie-Britannique a remis le Programme de rétablissement de la Chouette tachetée du Nord en Colombie-Britannique au gouvernement du Canada. Le ministre de l’Environnement adopte le présent programme de rétablissement en vertu de l’article 44 de la Loi sur les espèces en péril. De plus amples renseignements sont fournis dans l’addenda 2 du présent document.

Suivant la période de commentaires de 60 jours débutant en juillet 2006, et jusqu’à ce que le ministre fédéral de l’Environnement en décide autrement, le présent programme de rétablissement sera considéré comme le programme de rétablissement du ministre de l’Environnement du Canada pour la présente espèce.

 

Rod Davis
Directeur
Ecosystems Branch
Ministry of Environment de la Colombie­Britannique Le 7 février 2006

Objet : Modifications au programme de rétablissement provisoire de la Chouette tachetée du Nord datée du 19 avril 2004

M. Davis,

Le but de la présente est de permettre l’avancement continu de la planification du rétablissement de la Chouette tachetée en Colombie­Britannique en vous signalant un certain nombre d’initiatives réalisées par l’équipe canadienne de rétablissement de la Chouette tachetée, la province et d’autres organismes depuis que le (deuxième) programme de rétablissement provisoire actuel de la Chouette tachetée du Nord a été présenté, en avril 2004, au gouvernement de la Colombie­Britannique par l’équipe canadienne de rétablissement. Le programme de rétablissement provisoire fourni un sommaire des connaissances scientifiques au sujet de la Chouette tachetée en date d’avril 2004 et présente à la province les conseils quant aux buts, aux méthodes et aux objectifs du rétablissement afin de protéger et de rétablir l’espèce. Le programme de rétablissement provisoire a été entériné par l’équipe canadienne de rétablissement de la Chouette tachetée, toutefois, la communauté des organismes non gouvernementaux environnementaux (ONGE) a refusé de faire partie de l’équipe en tant que membre régulier et n’a pas approuvé le programme de rétablissement provisoire.

Les buts et les approches de rétablissement décrits dans le programme de rétablissement provisoire sont fondés sur les meilleures connaissances disponibles au moment de sa rédaction et peuvent faire l’objet de modifications résultant de nouvelles données et d’objectifs révisés. L’équipe de rétablissement reconnaît que, durant le processus d'examen du programme de rétablissement provisoire, certaines sections et dates proposées exigeront une mise à jour à la suite de nouvelles données ou de données révisées. L’équipe de rétablissement reconnaît que toutes les activités de mise en œuvre découlant du programme de rétablissement provisoire dépendront des crédits alloués, des priorités et des contraintes budgétaires des compétences et des organismes participants.

L’équipe de rétablissement reconnaît que la province s’est engagée à fournir un programme de rétablissement de la Chouette tachetée au gouvernement fédéral au printemps 2006 afin de respecter les échéanciers fixés par la Loi sur les espèces en péril. L’équipe de rétablissement avance que la réalisation de ces récentes initiatives améliore considérablement notre compréhension des menaces pesant sur la Chouette tachetée et des mesures qui seront requises pour rétablir l’espèce. Ces initiatives ont abordé des préoccupations antérieures soulevées par rapport à des questions précises traitées dans le programme de rétablissement provisoire. Cependant, quelles que soient la disponibilité et la fiabilité de l’information, une certaine incertitude existera toujours et représente une caractéristique normale de la recherche scientifique et des évaluations de gestion. Il faut aussi remarquer que la plupart de ces initiatives sont abordées dans le plan d’action provisoire pour le rétablissement auquel l’équipe de rétablissement continue de travailler.

Parmi les initiatives achevées depuis avril 2004, figurent :

1. Relevés d’inventaire de la population de 2004 et de 2005 (effectués par la province)

En réponse aux préoccupations antérieures au sujet de l’évaluation de la population réalisée en 2002, on a tenté d’effectuer des relevés plus complets au cours des années subséquentes. Les plus récentes données sur la population, générées à partir des résultats des relevés de 2004 et de 2005 effectués dans l’habitat le plus convenable pour la Chouette tachetée, fournissent les meilleures estimations disponibles de la population minimale de Chouettes tachetées en Colombie­Britannique. Cent cinquante-cinq transects pour l'appel de la Chouette ont été couverts en 2004 dans 91 secteurs de relevé (d’étude), et 304 transects ont été couverts en 2005 dans 164 secteurs de relevé (d’étude). Le résultat de ces relevés, ainsi que les résultats de décembre 2005, indiquent qu'il existe actuellement 22 Chouettes tachetées en Colombie­Britannique, incluant au moins 6 couples reproducteurs. On sait qu'aucun des juvéniles marqués n'a survécu depuis 2002. Étant donné qu’il était impossible de couvrir tous les secteurs d’habitat convenable, et parce que certaines Chouettes n'ont peut-être pas répondu lors des relevés, les données provenant des relevés doivent être considérées comme le nombre minimal de Chouettes qui reste dans la province. Cependant, les relevés ont été concentrés sur les meilleurs secteurs d’habitat, et il est peu probable qu'un grand nombre de Chouettes aient échappé aux relevés. Par conséquent, les données les plus récentes sur la population confirment l’urgence de planifier et de mettre en œuvre des mesures de rétablissement pertinentes pour la Chouette tachetée du Nord.

• Voir http://ilmbwww.gov.bc.ca./ilmb/sarco/sarco.html (et endroit où obtenir le document)

2. Analyse de référence socioéconomique

Une analyse de référence provisoire des coûts socioéconomiques a été achevée en juin 2004 et elle facilitera de nouvelles analyses des incidences des mesures de rétablissement proposées sur un ensemble complet de parties intéressées et de secteurs d'activité de l’aire de répartition de la Chouette tachetée. Les bénéfices potentiels des mesures de rétablissement n’ont pas été évalués dans cette analyse de référence, mais le programme en présente un aperçu et tel que requis par la Loi sur les espèces en péril, les bénéfices seront documentés, lorsque ce sera possible, au cours des efforts futurs de planification du rétablissement.

• Voir http://ilmbwww.gov.bc.ca./ilmb/sarco/sarco.html (et endroit où obtenir le document)

3. Cadre d’analyse de la disponibilité de l'habitat dans le paysage et de ses effets sur les populations de la Chouette tachetée du Nord en Colombie­Britannique

Entre 2003 et 2006, la province, par le truchement du programme des sciences forestières du fonds d'investissement forestier (Forest Investment Account Forest Sciences Program), a appuyé l’élaboration d’un cadre pour la modélisation et l'aide à la décision qui intègre la recherche actuelle et les connaissances des experts sur l’habitat de la Chouette tachetée et sur la dynamique des populations en Colombie­Britannique. Le cadre peut fournir de l’information pour la prise de décisions éclairées sur le rétablissement des populations de Chouettes tachetées. Un des résultats du cadre pour la modélisation jusqu’à maintenant est la réalisation d'une analyse stratégique des impacts en 2004 dans le cadre des mesures de rechange sur l’approvisionnement forestier, l'habitat et les tendances potentielles à court terme de la population de Chouettes tachetées du Nord (June 2004 Policy Alternatives on Timber Supply, Habitat Supply, and Potential Short-Term Northern Spotted Owl Population Trends). Les résultats du modèle sont présentés comme des compromis entre les valeurs économiques (telles que l’indiquent l’approvisionnement forestier) et les valeurs écologiques (telles que l’indiquent l'habitat, les territoires et les tendances de la population de la chouette tachetée).

• Voir http://ilmbwww.gov.bc.ca./ilmb/sarco/sarco.html (et endroit où obtenir le document) (rapport devant être examiné par les pairs)

4. Évaluation scientifique de la situation de la Chouette tachetée du Nord, Courtney et al., Sustainable Ecosystems Institute, Portland, Oregon, septembre 2004

Le rapport fournit un examen critique et une synthèse de l’information récente sur la situation de la Chouette tachetée du Nord; il a été préparé afin d’appuyer le processus quinquennal d’examen de la situation du U.S. Fish and Wildlife Service. Il fournit de nouvelles données colligées depuis 1990, entre autres, sur les menaces pesant sur les Chouettes tachetées, les associations d’habitats, les tendances et la démographie. Ces nouvelles données confirment et appuient les recommandations pour le rétablissement de l'espèce en Colombie­Britannique, tant celles ayant trait à la protection et à la gestion de l’habitat que celles qui touchent l’amélioration de la population.

• Voir http://www.sei.org/owl/finalreport/OwlFinalReport.pdf

5. Caractère réalisable du rétablissement

En 2004, la province a demandé un éclaircissement de la conclusion de l’équipe de rétablissement de la Chouette tachetée selon laquelle il est écologiquement et techniquement réalisable de rétablir la Chouette tachetée. En avril 2005, le gouvernement du Canada a diffusé une nouvelle politique sur l’évaluation du caractère réalisable du rétablissement des espèces. Cette politique fournit une série de critères permettant de déterminer le caractère réalisable du rétablissement et énonce que la détermination du caractère réalisable du rétablissement ne doit considérer les valeurs esthétique, économique ou sociale. Ces considérations seront prises en compte plus tard dans le processus du rétablissement.

L’équipe de rétablissement de la Chouette tachetée a considéré les critères fédéraux de 2005 pour déterminer le caractère réalisable du rétablissement et a conclu que le rétablissement de la Chouette tachetée du Nord en Colombie­Britannique (et au Canada) continue à être écologiquement et techniquement réalisable en se fondant sur la justification suivante :

• Il y a encore des couples reproducteurs au Canada et on sait qu’ils se sont reproduits au cours des dernières années.

• L’habitat convenable, y compris de grandes zones inoccupées, est actuellement disponible pour soutenir des populations viables de Chouettes tachetées. Cet habitat se trouve dans des aires protégées, dans le bassin hydrologique du District régional de Vancouver et dans les zones gérées à la fois à des fins de foresterie et pour les Chouettes tachetées en vertu du Plan de gestion de la Chouette tachetée.

• Les menaces importantes qui pèsent sur l’espèce et son habitat peuvent être évitées ou atténuées par des mesures de rétablissement (p. ex. il y a des possibilités de protection et de recrutement de l’habitat, et de relocalisation des chouettes; la menace de la compétition par la Chouette rayée pourrait être abordée par la recherche et des mesures de gestion).

• Les techniques de rétablissement pour améliorer la population et protéger, gérer et/ou favoriser le recrutement de l’habitat existent. L’efficacité potentielle de telles mesures a été démontrée (p. ex. les populations de Chouettes se portent mieux dans les territoires où une quantité suffisante d'habitat convenable a été protégée; des installations, aux États-Unis, ont récemment réalisé la reproduction de Chouettes tachetées en captivité.

L’équipe de rétablissement de la Chouette tachetée reconnaît que, compte tenu que la population minimale actuellement connue est de 22 individus (incluant six couples reproducteurs), la certitude du rétablissement est inconnue. L’équipe de rétablissement reconnaît que certaines mesures de rétablissement (p. ex. les mesures pour l’amélioration de la population) ne sont pas éprouvées et que les résultats de telles mesures sont incertains. La probabilité que les Chouettes tachetées se rétablissent naturellement (sans intervention humaine) jusqu'à atteindre un effectif suffisant pour la désignation dans une catégorie de moindre risque est considérée extrêmement faible, et par conséquent, on recommande une intervention humaine active. Bien que l’équipe de rétablissement croit que le rétablissement est biologiquement réalisable, elle reconnaît que le rétablissement de la Chouette tachetée rencontre plusieurs défis logistiques, sociétaux et économiques considérables et que, même si tous ces défis sont relevés, il n’y a aucune certitude que le rétablissement se fera à court terme. Par contre, les succès déjà obtenus ou prévus des mesures de rétablissement pour d’autres espèces de rapaces en Amérique du Nord (Condor de Californie, Pygargue à tête blanche, Faucon pèlerin) nous donnent des raisons de croire que les mesures de rétablissement, si elles sont mises en œuvre sans délai, pourraient réussir à rétablir la Chouette tachetée en Colombie­Britannique. Notamment, les mesures d’accroissement de la population qui pourraient avoir un effet majeur sur le rythme du rétablissement.

En résumé, le programme de rétablissement provisoire et les mesures proposées plus haut constituent la meilleure évaluation scientifique disponible du rétablissement de la population de Chouettes tachetées en Colombie­Britannique. Pour cette raison, l’équipe canadienne de rétablissement de la Chouette tachetée encourage respectueusement la province à accepter et à diffuser le programme de rétablissement provisoire de la Chouette tachetée du Nord puisque cela permettra à l’équipe de rétablissement de continuer le travail de planification des mesures de rétablissement.

Je vous prie d’agréer, Monsieur, l’expression de mes sentiments distingués.

Le président,


Michael J. Chutter


RPBio

Équipe canadienne de rétablissement de la Chouette tachetée


Table des Matières