Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n’a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Application du concept de la résidence de l’aster d’Anticosti (Symphyotrichum anticostense) au Canada

Le concept de la résidence, selon la Loi sur les espèces en péril (LEP), s’applique-t-il à cette espèce? Non

Justification détaillée :

(1) L'écologie de l'espèce inclut-elle l'utilisation d’un gîte, c’est-à-dire d’un endroit (ou des endroits) précis ou d’un lieu distinct présentant certaines caractéristiques semblables à celles d’un terrier ou d’un nid, ou remplissant des fonctions similaires à celles d’un terrier ou d’un nid? Non - L'endroit précis occupé par une plante de l’aster d’Anticosti est évidemment un élément de l'habitat général de l'espèce; il n'y a aucune caractéristique inhérente à cet endroit qui soit semblable à celle d’un gîte ou d’un nid.

(2) Ces endroits sont-ils occupés ou habituellement occupés pendant tout le cycle biologique de l'espèce, ou une partie de celui-ci? Sans objet.

(3) Ces endroits sont-ils essentiels à l’accomplissement de fonctions cruciales précises du cycle biologique de l'espèce? Sans objet.

Sommaire de la justification

Les plantes individuelles de l’aster d’Anticosti ne semblent pas utiliser un gîte semblable à celui d’un nid ou d’un terrier et ne réunissent donc pas les conditions requises pour être considérées comme ayant une résidence. Il n'y aurait donc aucune autre protection juridique que celle qui est déjà prévue par la protection de l'individu et de son habitat essentiel.

Renseignements supplémentaires

Pour obtenir de plus amples renseignements sur l’aster d’Anticosti, veuillez consulter le site : http://www.speciesatrisk.gc.ca/search/speciesDetails_f.cfm?SpeciesID=207 Pour de plus amples renseignements sur la LEP, veuillez consulter le site : http://www.registrelep.gc.ca/default_f.cfm

Citation recommandée

Veuillez citer ce document de la façon suivante : Gouvernement du Canada. Registre public de la Loi sur les espèces en péril. Descriptions de résidences. Application du concept de la résidence à l’aster d’Anticosti (Symphyotrichum anticostense) au Canada. Date et lien à déterminer. (Date d’accès).

Bibliographie

GOUVERNEMENT DU CANADA. 2004. Politique de la Loi sur les espèces en péril : Politique sur la résidence, ébauche (le 18 juin 2004), inédit, 17 p. http://www.sararegistry.gc.ca/policies/showDocument_f.cfm?id=274

COURSOL, F., J. LEBRECQUE et L. BROUILLET. 1999. Update COSEWIC status report on Anticosti Aster, (Symphyotrichum anticostense), Comité sur la situation des espèces en péril au Canada, 15 p.

LEBRECQUE, J., et L. BROUILLET. 1990. Status report on the Anticosti Aster, Aster anticostensis Fernald, in Canada, Comité sur le statut des espèces menacées de disparition au Canada, 31 p.