Fonds autochtones pour les espèces en péril :
Le programme reçoit maintenant les propositions pour 2017-2018

PDF, 466 ko

En entamant sa 13e année, le programme du Fonds autochtone pour les espèces en péril (FAEP) appuie le renforcement de la capacité des Autochtones à participer activement à la mise en œuvre de la Loi sur les espèces en péril (LEP). Ce financement permet aussi au gouvernement du Canada de faciliter la participation des Autochtones aux activités qui protègent ou conservent l’habitat des espèces en péril et d’empêcher de façon proactive que la situation des espèces qui ne sont pas en péril ne devienne une préoccupation en matière de conservation.

Le financement affecté par le FAEP est divisé en deux volets :

  • Le volet sur les espèces en péril du FAEP se concentre sur des projets de rétablissement des espèces en péril inscrites à l’annexe 1 de la LEP.
  • Le volet sur la prévention du FAEP met l’accent sur des projets qui ciblent d’autres espèces (autres que les espèces en péril inscrites à la LEP) pour empêcher qu’elles deviennent une préoccupation en matière de conservation.

Échéanciers :

Le programme acceptera des déclarations d’intérêt jusqu’au 18 novembre, 2016. Il est fortement recommandé de soumettre une déclaration d’intérêt, particulièrement pour les demandeurs qui n’ont jamais reçu de financement du FAEP ou pour les demandeurs qui font une demande dans un nouveau volet.

La date limite pour présenter une proposition est le 9 décembre, 2016.


Priorités nationales et résultats attendus pour le volet sur les espèces en péril du FAEP

Les priorités nationales pour le volet FAEP-EEP sont des projets ou des activités portant sur :

  • La mise en œuvre des activités prioritaires décrites dans les programmes de rétablissement ou les plans d’action, comme la protection des habitats essentiels.
  • La mise en œuvre de projets multi-espèces avec une approche basée sur des initiatives de rétablissement écosystémique.
  • La mise en œuvre de projets nécessitant la collaboration entre de multiples intervenants ou partenaires.
  • La mise en œuvre des ententes signées en vertu de l’article 11 de la LEP.
  • le rétablissement des espèces en péril et les menaces affectant celles-ci sont inclus dans le cadre d’un accord international.
  • La prise en considération des connaissances traditionnelles autochtones dans les processus associés à la LEP, y compris l’évaluation des espèces ainsi que la planification et la mise en œuvre des documents de rétablissement.

Pour être admissibles, les projets proposés doivent contribuer à au moins un des résultats attendus suivants du volet FAEP-EEP :

  • Le renforcement des capacités des collectivités autochtones relativement à la mise en œuvre de la LEP.
  • La réduction des menaces pesant sur les espèces en péril, qu’il s’agisse d’individus ou de populations.
  • La protection, l’amélioration ou la gestion de l’habitat essentiel et importantnote 1 des espèces en péril.
  • La documentation et la sauvegarde des connaissances traditionnelles autochtones et des connaissances traditionnelles écologiques sur les espèces en péril et, le cas échéant, concourir à leur utilisation dans l’élaboration d’objectifs de rétablissement.

Priorités nationales et résultats attendus pour le volet sur la prévention du FAEP

Les priorités nationales pour le volet sur la prévention du FAEP sont des projets ou des activités portant sur :

  • les espèces qui sont évalués comme « possiblement en péril » et « sensible » selon le rapport La situation générale des espèces au Canada;
  • les espèces revêtant une importance culturelle ou socioéconomique pour les peuples autochtone;
  • le renforcement de la capacité des collectivités et des organismes autochtones pour leur participation aux mesures de conservation de la faune.

Pour être admissibles, les projets proposés doivent contribuer à au moins un des résultats attendus suivants du volet sur la prévention du FAEP :

  • Le renforcement des capacités des collectivités autochtones relativement à leur participation à des mesures préventives pour conserver les espèces ciblées et les habitats qui leur sont associés.
  • L’arrêt, l’élimination ou l’atténuation des menaces potentielles, causées par les activités humaines, qui pèsent sur les espèces ciblées et/ou leur habitat.
  • La protection, l’amélioration ou la gestion de l’habitat importantnote 2 des espèces ciblées.
  • La documentation et la sauvegarde des connaissances traditionnelles autochtones et les connaissances écologiques traditionnelles sur les espèces ciblées.

Priorités régionales pour les deux volets en plus des priorités nationales, chaque région a des priorités régionales qui appuient les priorités nationales. Celles-ci comprennent des secteurs géographiques cibles, des espèces cibles et des menaces cibles ayant été identifiées comme des priorités régionales. Pour l’année fiscale 2017-2018, l’accent sera mis sur les projets qui répondent aux priorités régionales, qui sont présentées sur le « Priorités régionales du volet espèces en péril pour 2017-2018 ».

Pour obtenir plus de renseignements:

  • Veuillez communiquer avec votre coordonnateur régionalnote 3 du FAEP pour obtenir de plus amples renseignements sur les déclarations d’intérêt et les priorités régionales du programme pour les projets dans votre région.
  • Vous pouvez également obtenir d'autres renseignements sur le programme du FAEP en visitant le site Web du FAEP.
  • Veuillez consulter les lignes directrices sur la présentation d’une demande dans le cadre du programme du FAEP 2017-2018 pour obtenir des renseignements supplémentaires et d’autres détails sur l’admissibilité du projet. Des lignes directrices distinctes sont fournies pour le volet espèces en péril et pour le volet sur la prévention.
  • Pour présenter une déclaration d’intérêt, veuillez utiliser le formulaire en ligne.
  • Si vous avez des questions, n’hésitez pas à communiquer avec ec.faep-afsar.ec@canada.ca.

Nous vous remercions de votre intérêt pour les espèces en péril et de votre intérêt pour empêcher que d’autres espèces deviennent une préoccupation en matière de conservation. Nous vous souhaitons la meilleure des chances avec votre demande de proposition!