Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n’a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Fonds autochtone pour les espèces en péril : Projets de la quatrième année (2007–2008)


Région de l'Atlantique 2007–2008

Coordonnateur des espèces en péril de la Confederacy of Mainland Mi'kmaq

La Confederacy of Mainland Mi'kmaq (CMM) désire renforcer la capacité concernant les espèces en péril de ses communautés membres ainsi qu'élaborer un programme pour s’assurer de la participation accrue des Premières nations aux activités relatives aux espèces en péril. La CMM propose de réaliser un projet pilote relativement au poste de coordonnateur des espèces en péril. L'objectif du projet est de concevoir un programme sur les espèces en péril pour les membres du CMM, qui pourrait être adopté par d'autres organisations autochtones, d'explorer les possibilités sd'inscription et d'élaborer un processus pour relever les répercussions socioéconomiques.

Confederacy of Mainland Mi'kmaq (CMM)

Rétablissement de L'nu de L'stikuk, ainsi que du Migijigig et du Mtesgmug de Kespukwitk

Ce projet a pour but de faire participer la communauté autochtone de Bear River à des mesures pratiques de rétablissement et de surveillance des espèces en péril. Deux jeunes membres de la communauté seront embauchés pour travailler à temps plein pendant quatre mois pour aider les chercheurs universitaires à réaliser la capture d'animaux vivants, le pistage radioélectrique et le repérage des microhabitats et des macrohabitats de la tortue mouchetée et de la couleuvre mince. Un technicien de terrain sera aussi embauché pour diriger les programmes de surveillance communautaires de plusieurs espèces en péril.

Première Nation de Bear River (L'sitkuk Enviro Centre)

Rapport des sexes, composition par âge et relation entre l'habitat et le sexe des anguilles d'Amérique dans certains réseaux hydrographiques de Terre–Neuve

La recherche contribuera grandement à une meilleure compréhension de l'anguille d'Amérique de Terre–Neuve, et renforcera le rétablissement de l'anguille au Canada en général. Le Groupe de travail canadien sur l'anguille élabore actuellement un plan de gestion pour le rétablissement de l'anguille d'Amérique au Canada. Les données recueillies dans le cadre de la recherche pourraient être utilisées pour concevoir des outils afin d'améliorer la gestion et la surveillance de l'anguille d'Amérique de Terre–Neuve.

Mi'kmaq Alsumk Mowimsikik Koqoey Association (MAMKA)

Native Council of Prince Edward Island – Atelier R.E.A.C.H. (Reconnecting and Educating Aboriginals about Critical Habitat)

L'atelier R.E.A.C.H. (Reconnecting and Educating Aboriginals about Critical Habitat) du Native Council of Prince Edward Island porte sur la sensibilisation des Autochtones à l'habitat essentiel, et vise à fournir une tribune pour la discussion ouverte sur les problèmes d'habitat essentiel éprouvés par les espèces sauvages en péril de l'Île–du–Prince–Édouard. Les espèces visées sont le Pluvier siffleur, le Garrot d’Islande, l'aster du golfe Saint–Laurent, le monarque et l'anguille d'Amérique. L'atelier sera composé d'un ensemble d'exercices interactifs, de présentations par des conférenciers et d'une discussion ouverte pour obtenir la collaboration des participants.

Native Council of Prince Edward Island

Haut de la page

Région du Québec 2007–2008

Renforcer les capacités de notre collectivité afin de protéger nos espèces en péril et leurs habitats pour l’avenir

Kahnawake accueille certains des tous derniers champs, ruisseaux, zones humides, forêts et habitats riverains naturels et non fragmentés de notre région, où de nombreuses espèces en péril cherchent refuge. Cependant notre communauté se développe à une vitesse inquiétante et nous devons être proactifs en sensibilisant la population au sujet de la richesse écologique de notre territoire et élaborer des plans de protection collaboratifs visant nos espèces en péril. À ce titre, les activités principales de notre projet 2007-2008 comprennent les éléments suivants :

  • Formation sur les espèces en péril à l’intention des agents de conservation et des membres de la communauté;
  • Camp d’été sur les espèces en péril à l’intention des jeunes;
  • Ateliers scolaires sur les espèces en péril;
  • Élaboration d’un dénombrement hivernal des oiseaux en collaboration avec les ornithologues locaux;
  • Projets éducatifs d’été sur les espèces en péril et les connaissances traditionnelles à l’intention des étudiants;
  • Construction d’un tableau d’affichage au sujet de les espèces en péril devant le KEPO;
  • Élaboration de 12 affiches au sujet des espèces en péril à mettre sur le tableau d’affichage et à distribuer à l’échelle de la communauté;
  • Élaboration d’un bulletin saisonnier au sujet des espèces en péril;
  • Cartographie de l’utilisation du territoire et des propriétaires du territoire et formation connexe à l’intention du KEPO;
  • Présentations à la communauté au sujet des espèces en péril, du site Web, et mises à jour à l'intention des médias.

Kahnawake Environment Protection Office (KEPO)

Activités de communication et de renforcement des capacités au regard des espèces en péril pour l’Institut de développement durable des Premières Nations du Québec et du Labrador (IDDPNQL)

Ce projet vise à renforcer les capacités de l’Institut de développement durable des Premières Nations du Québec et du Labrador (IDDPNQL) dans le domaine de l’intendance, de la conservation, de la protection et du rétablissement des espèces en péril. Les principales activités réalisées sont les suivantes : améliorer la trousse d’information destinée aux Premières Nations, produire et diffuser de l’information et des capsules d’information, assurer la liaison entre les membres, organiser un atelier et produire un calendrier sur le thème des espèces en péril pour les Premières nations du Québec.

Institut de développement durable des Premières Nations du Québec et du Labrador

Programme d’échantillonnage de la récolte du béluga du Nunavik

Étant donné l’importance de la récolte du béluga dans le régime de subsistance et la culture des Inuits du Nunavik, il est essentiel que ces derniers,à titre d'intervenants principaux, participent directement à la prise de décision concernant la recherche et les initiatives de gestion au sujet des baleines blanches. Jusqu’à présent, les représentants des Inuits ont participé à l'élaboration d'un plan de rétablissement du béluga. En tant que chasseurs individuels, ils peuvent participer, au même titre que les autres intervenants, au processus visant à recueillir et à communiquer les données statistiques de la récolte, en plus de fournir des échantillons aux fins d’analyses d’ADN, lesquelles permettront aux dirigeants de prendre des décisions mieux éclairées quant à la gestion des secteurs et aux heures de fermeture et d'ouverture de la chasse.

Société Makivik

Étude sur la présence possible du loup de l’Est sur le territoire de la Première nation de Timiskaming

Le projet vise à valider, par des tests d’ADN, la présence du loup de l’Est au Témiscamingue et à répertorier les connaissances scientifiques et traditionnelles sur les espèces de loups présentes sur le territoire. Le ministère des Ressources naturelles et de la Faune du Québec (MRNF) fournira des outils d’inventaire afin d’uniformiser la collecte de données sur le terrain. De plus, une entente avec le MRNFpermettra d’effectuer des tests d’ADN sur un certain nombre de carcasses de loups afin de déterminer plus précisément la présence du loup de l’Est sur le territoire utilisé par la collectivité. Une collaboration avec les trappeurs algonquins et l’Association des trappeurs du Témiscamingue (non-autochtones) est également prévue afin d’assurer la récupération des carcasses.

Première nation de Timiskaming

Sensibilisation de la Nation crie à la protection des oiseaux de proie en péril au Québec (Phase 3)

La première phase du projet, réalisée par l’Association des trappeurs cris, consistait à élaborer une trousse permettant de sensibiliser la Nation crie à la protection des espèces d’oiseaux de proie en péril. Le projet qui sera accompli au cours des années 2007-2008 et 2008-2009 permettra la réalisation de la 3e phase qui consistera à présenter et à intégrer le matériel à un volet scolaire de la Commission scolaire crie. Le projet vise à préparer et à adapter tous les documents produits et utilisés dans les deux phases précédentes afin de mettre en place un volet scolaire pour 2008-2009. Pour ce faire, une adaptation de l’ensemble de la trousse de sensibilisation devra être réalisée au cours de l’année 2007 pour les étudiants cris.

Association des trappeurs cris

Élaboration d’un plan de travail en vue de définir un effort collaboratif entre les groupes autochtones et la communauté scientifique euro-canadienne au sujet de la connaissance et du rétablissement du carcajou

Le carcajou est très important dans les traditions et la mythologie des Naskapis. Aucune observation du carcajou n’a été recensée depuis les années 70.

La formulation du plan de travail comprendra les activités principales suivantes : recherche de fond et discussions avec des partenaires éventuels des communautés scientifiques autochtones et euro-canadiennes de l’Est et de l’Ouest du Canada; recherche et contact avec des sources potentielles de financement pour la mise en œuvre du plan de travail; élaboration de la structure organisationnelle des Naskapis aux fins de la mise en œuvre du plan de travail; définition de la logistique détaillée et du budget de la mise en œuvre du plan de travail.

Nous croyons, aux fins de ce projet, que la Nation Naskapi de Kawawachikamach (NNK) jouera un rôle de leader en vue de la mise en œuvre du plan de travail prévue pour l’année financière 2008-2009.

Nation Naskapi de Kawawachikamach

Ateliers de sensibilisation aux espèces marines en péril du Saint-Laurent

L’Agence Mamu Innu Kaikusseht (AMIK), qui signifie « Ensemble, les pêcheurs autochtones » en innu, veut offrir des ateliers de sensibilisation et d’éducation dans les neuf collectivités autochtones. Elle orientera ses activités vers deux clientèles distinctes : les élèves des écoles et les pêcheurs des collectivités autochtones. Un atelier axé sur la découverte des mammifères marins en péril et les menaces qui pèsent sur leur survie sera offert aux élèves. Les ateliers organisés pour les pêcheurs seront axés sur la collecte de données liée aux prises accidentelles d’espèces marines en péril et la prestation de conseils sur la manipulation et la remise à l’eau de ces prises.

Agence Mamu Innu Kaikusseht (AMIK)

Renforcement des capacités de la communauté de Kitigan Zibi

À partir de différents projets de renforcement des capacités, tels que des ateliers scolaires et l’analyse scientifique des données, nous renforcerons non seulement les capacités de l’équipe des ressources naturelles, mais aussi celles de la communauté.

Ce projet vise à améliorer les éléments suivants :

  1. Rehausser notre réputation à titre de spécialistes en matière des espèces visées dans le cadre des projets précédents;
  2. Renforcer la capacité de l’équipe afin d'organiser et de présenter (dans le cadre d'une conférence) nos découvertes;
  3. Trouver des nouvelles sources de financement;
  4. Augmenter la connaissance de la Loi sur les espèces en péril au sein de la communauté et particulièrement chez les jeunes

Kitigan Zibi Anishinabeg

Création de panneaux d’interprétation portant sur la thématique des espèces en péril par les élèves de la collectivité de Gesgapegiag

Ce projet s’adresse aux élèves de la collectivité de Gesgapegiag. Il comprend des activités de formation portant sur la situation et la problématique des espèces en péril. Les élèves seront invités, par le biais d’un concours, à développer des concepts pour la création de panneaux d’interprétation portant sur les espèces en péril présentes sur le territoire du canton Baldwin et du secteur du lac Sainte-Anne. Parmi les projets déposés, deux seront sélectionnés par un comité composé de membres du Conseil de bande et de professionnels de l’entreprise PESCA Environnement. Les panneaux seront ensuite produits puis installés dans l’édifice communautaire Galgoasiet. Ce projet accorde une grande importance à la sensibilisation des jeunes et des membres de la collectivité à la situation des espèces en péril.

Conseil de bande des Micmacs de Gesgapegiag

Inventaires ciblés et évaluations des habitats en vue de la protection des espèces en péril à Kahnawake

Kahnawake accueille certains des tous derniers champs, ruisseaux, zones humides, forêts et habitats riverains naturels et non fragmentés de notre région, où de nombreuses espèces en péril cherchent refuge. Cependant notre communauté se développe à une vitesse inquiétante et nous devons être proactifs en sensibilisant la population au sujet de la richesse écologique de notre territoire et élaborer des plans de protection collaboratifs visant nos espèces en péril. À ce titre, les activités principales de notre projet comprennent les éléments suivants :

  • Inventaire des espèces de reptiles et d’amphibiens en péril qui se trouvent vraisemblablement sur le territoire de Kahnawake;
  • Activités relatives aux espèces d’oiseaux en péril dont la présence a été signalée sur le territoire de Kahnawake, y compris la mise en œuvre des recommandations de l’équipe de rétablissement du Petit Blongios;
  • Activités relatives aux espèces d’oiseaux en péril dont la présence a été signalée sur le territoire de Kahnawake, y compris la mise en œuvre des recommandations de l’équipe de rétablissement du Petit Blongios;
  • Activités relatives aux espèces végétales en péril dont la présence a été signalée sur le territoire de Kahnawake, y compris la mise en œuvre des recommandations de l’équipe de rétablissement du noyer cendré;
  • Évaluation détaillée des zones humides sur le territoire de Kahnawake et élaboration d’une stratégie de conservation des zones humides pour les habitats importants qui accueillent des espèces en péril;
  • Embauche de deux étudiants à l’été qui participeront à l’étude sur le terrain au sujet des espèces en péril de même qu’à des activités éducatives;
  • Rapport de projet détaillé et élaboration de cartes.

Nous effectuerons également en même temps que la formation, des présentations et des réunions au sujet des espèces en péril à l’intention des jeunes, des décideurs, des propriétaires fonciers et des membres de la collectivité en général en vue d'élaborer de plans de protection collaboratifs au sujet des espèces en péril sur le territoire de Kahnawake.

Kahnawake Environment Protection Office (KEPO)

Élaboration d’un plan de conservation pour la population de l’aster d’Anticosti (Symphyotrichum anticostense) sur le territoire de Mashteuiatsh

Le Conseil des Montagnais du Lac-Saint-Jean désire réaliser un plan de conservation définissant l’ensemble des activités et des stratégies d’intervention qui assureront le maintien de l’aster d’Anticosti dans son habitat, sur les terres de la collectivité. Pour y arriver, le Conseil rencontrera des propriétaires pour convenir de mesures correctives ou d’atténuation préalables et procédera à la rédaction d’une version préliminaire du plan de l’aster d’Anticosti qui comprendra notamment les éléments suivants : la répartition générale, la localisation de la zone d’habitat, la biologie de l’espèce, les caractéristiques de l’habitat, les facteurs limitants, la situation actuelle de la population, la tenure et l’utilisation du territoire, les menaces actuelles et potentielles, un plan d’action et le suivi des actions.

Conseil des Montagnais du Lac-Saint-Jean

Projet d’identification et de protection des espèces végétales en péril de Kanesatake

Ce projet vise les activités suivantes :

  1. Embauche de professionnels en vue d’effectuer un recensement préliminaire des espèces végétales en péril et d’offrir de la formation sur l'identification et le recensement des espèces végétales;
  2. Création de matériel d’information;
  3. Identification des terres où pourraient pousser le ginseng à cinq folioles et l’ail du Canada et qui pourraient éventuellement accueillir des spécimens des plantes dans une zone contrôlée aux seules fins de la protection;
  4. Fournir des renseignements aux professeurs à inclure dans leurs programmes éducatifs;
  5. Proposer aux écoles des projets spéciaux sur le noyer cendré (germination et plantation).

Conseil Mohawk de Kanesatake

Inventaire des tortues et amélioration de l’habitat sur le territoire de la Première nation des Abénakis d’Odanak

Globalement, le projet consiste à réaliser un inventaire des tortues dans deux marais en bordure de la rivière Saint-François et à procéder à l’examen de l’habitat et à la réalisation d’activités d’amélioration. D’autres activités telles la facilitation des voies de migration entre la rivière et les marais, la restauration de sites de ponte et la préparation d’un dossier de sensibilisation de la population quant au projet seront aussi réalisées. Le projet comporte également un inventaire des plantes rares potentielles sur le territoire d’Odanak, ainsi qu’une description de la problématique de conservation.

Conseil de bande d’Odanak

Rétablissement de la harde de caribous des bois de Val-d’Or (Phase 1)

Le projet vise le rétablissement de la harde de caribous des bois de Val-d’Or. Les activités prévues dans le cadre de ce projet sont la production et la diffusion de 500 exemplaires d’un dépliant aux chasseurs autochtones et allochtones du secteur, l’élaboration, de concert avec les trappeurs algonquins, d’une stratégie de contrôle de la prédation faite par le loup et l’ours et une collaboration avec le ministère des Ressources naturelles et de la Faune afin de vérifier, par l’analyse génétique des carcasses, la présence ou l’absence du loup de l’Est. Les activités suivantes s’ajoutent également : l’harmonisation des pratiques forestières pour le territoire utilisé par le caribou et situé en dehors de l’aire protégée du lac Sabourin, l’élaboration d’un plan de travail pour la création du Comité de gestion de l’aire protégée du lac Sabourin et une participation au plan de rétablissement jusqu’en 2011.

Conseil des Anicinapek de Kitcisakik

Caractérisation et protection de l’habitat de l’esturgeon jaune et recensement de la tortue des bois et du noyer cendré dans la zone riveraine du secteur étudié

En ce qui concerne l’esturgeon jaune, nous prévoyons poursuivre notre projet 2006 de la Loi sur les espèces en péril en continuant notre pistage radioélectrique des 13 poissons étiquetés en 2006. Nous procéderons également à la prise et l’étiquetage de 7 esturgeons jaunes mâles matures supplémentaires (afin d’atteindre notre objectif de 20 poissons) et les suivrons pendant 52 semaines afin de définir l’utilisation des habitats des rivières Désert et de l’Aigle. L’utilisation de la télémesure nous permettra de caractériser la qualité et la distribution de l’habitat afin d’élaborer des mesures de protection adéquates. Tout au long du projet nous continuerons à surveiller les facteurs abiotiques (variation de la condition de l’eau, profondeur, débit actuel et substrat) de même que l’utilisation anthropique (canoë, pêche). Le projet sera suivi d’un plan de conservation (mais pas cette année).

En ce qui concerne la tortue des bois, nous prévoyons continuer nos projets 2005-2006 de la Loi sur les espèces en péril en complétant le recensement des terres non recensées jusqu’à présent le long de la rivière Désert jusqu’à Maniwaki. Nous effectuerons également des quarts de nuit en bateau pendant la période de la nidification afin d’empêcher des activités de braconnage. Au cours de ces patrouilles, nous localiserons également les sites de nidification et les couvrirons de boîtes protectrices en maille afin d’éviter la prédation des nids (principalement par des ratons laveurs, des corbeaux et des mouffettes rayées).

En ce qui concerne le noyer cendré, nous prévoyons poursuivre le recensement initial que nous avons complété en 2006 dans le cadre de notre projet de la Loi sur les espèces en péril. Le recensement se poursuivra le long des zones riveraines des rivières de l’Aigle, Désert et Gatineau afin de définir la localisation, la hauteur, le dhh, l’étendue du chancre du noyer cendré et le pourcentage de dépérissement de la cime (santé globale de l’arbre). La localisation de chaque noyer cendré sera enregistrée par GPS et cartographiée et le marquage des arbres individuels sera effectué.

Anishinabeg de Kitigan Zibi

Plan de protection de l’habitat du caribou des bois de la Gaspésie et des espèces en péril du canton Baldwin et du secteur du lac Sainte-Anne

Ce projet, élaboré par la collectivité de Gesgapegiag, comprend des activités de cueillette de données et d’observation qui visent principalement à documenter la présence des habitats potentiels du caribou de la Gaspésie sur le territoire du canton Baldwin et du secteur du lac Sainte-Anne. L’objectif est d’élaborer un plan de protection de l’habitat du caribou et des espèces en péril. Le projet vise également à documenter les stratégies d’alimentation et d’utilisation de l’espace par le caribou et ses prédateurs. Les données recueillies permettront de définir le territoire et les habitats devant faire l’objet de mesures de protection en vue de favoriser le rétablissement des espèces. Le projet accorde une grande importance au développement des compétences des jeunes dans le domaine des sciences de l’environnement.

Conseil de bande des Micmacs de Gesgapegiag

Collecte de données sur les connaissances traditionnelles autochtones concernant les mammifères marins, les poissons et les tortues marines en péril du Saint-Laurent

Par le biais de ce projet, l’AMIK désire réaliser une tournée auprès de onze collectivités autochtones regroupées en trois nations distinctes et qui bordent l’estuaire et le golfe du Saint-Laurent. Une série d’entrevues permettra de recueillir des données sur les connaissances traditionnelles autochtones sur certaines espèces de mammifères marins, de poissons et de chéloniens en péril. La stratégie employée se fera dans le respect de la culture des collectivités, de leur savoir traditionnel et sera basée sur les expériences passées. Une fois la tournée du territoire terminée, les données recueillies seront colligées et organisées de façon à pouvoir les utiliser à des fins de conservation des espèces ciblées et de leurs habitats. Pour ce faire, l’AMIK s’associe au Réseau d’observation de mammifères marins afin que leur grande expertise sur les espèces ciblées soit un gage de succès.

Agence Mamu Innu Kaikusseht (AMIK)

Suivi télémétrique du caribou des bois, population boréale du Nitassinan de la Première nation des Innus Essipit

Le projet consiste à faire le repérage et la capture de caribous déjà munis de colliers GPSafin de récupérer les données enregistrées et de procéder au changement des piles de colliers. Ces données seront analysées et serviront de connaissances de base dans l’élaboration du plan d’aménagement du caribou forestier dans les limites du Nitassinan de la Première nation des Innus Essipit. Pour ce faire, le Conseil maintiendra une collaboration avec le ministère des Ressources naturelles et de la Faune dans le cadre d’une entente de trois ans. Aussi, le Conseil de la Première nation des Innus Essipit désire développer l’expertise nécessaire pour effectuer l’activité de repérage et marquage de façon efficace et sécuritaire.

Conseil des Innus d'Essipit

Situation de l'anguille d'Amérique dans le bassin de la rivière Betsiamites

Le projet comprend cinq grandes activités : l’élaboration du plan d’inventaire et l’organisation des activités, la construction et la préparation des engins de pêche, l’inventaire par le biais de pêches expérimentales dans les divers types d’habitats et principaux affluents en aval de la centrale Bersimis, l’analyse des résultats et la rédaction d’un rapport en vue de dégager des avenues de solutions en matière de protection. Finalement, les résultats seront présentés aux utilisateurs de la rivière afin de leur permettre d’acquérir des connaissances sur la ressource, ses habitats et sa protection.

Société de restauration du saumon de la rivière Betsiamites

Haut de la page

Région de l'Ontario 2007–2008

Espèces en péril de Kettle Point

Ce projet permettra à la Première nation des Chippewas de Kettle et Stony Point de se préparer à évaluer la situation des espèces en péril sur leur territoire et à trouver des façons de les protéger, tout en continuant à promouvoir les industries et les entreprises de la Première nation. La gestion des terres et des ressources est la préoccupation majeure.

Première nation des Chippewas de Kettle et Stony Point

Zoo de Toronto et Premières nations – Programme « Ways of Knowing Partnership »

Ce projet permettra d’accroître la sensibilisation envers la tortue qui est l'un des plus anciens symboles des cultures Nishnaabek et Haudenosaunee. En mettant à l'honneur les enseignements tels que les récits sur la création de l'île de la tortue, le clan de la tortue et la mythologie des treize lunes, ce partenariat communautaire avec les Premières nations met l'accent sur les connaissances traditionnelles, les compétences linguistiques, la promotion du mentorat jeune-ancien, les présentations communautaires et la stimulation des collectivités des Premières nations et des jeunes dans le cadre des programmes d'intendance et de surveillance des espèces de tortues en péril. En outre, il vise à mieux faire connaître la culture des Premières nations auprès des non-autochtones (suivant la demande des conseillers de la Première nation et des partenaires).

Zoo de Toronto

Étude de l'habitat essentiel de la tortue

Ce projet étudiera l'habitat important de la tortue mouchetée au moyen d’une surveillance par pistage radioélectrique tout au long de l'année afin d’étudier la démographie, l'écologie de la reproduction ainsi que l'activité saisonnière de l’espèce et de déterminer les exigences relatives à l’habitat important. Cette information est nécessaire à la planification du rétablissement de l'espèce dans une région encore peu étudiée. Les connaissances traditionnelles autochtones du paysage serviront à appuyer la planification de la gestion forestière et des parcs et contribueront à sensibiliser le public quant à cette espèce menacée en Ontario.

Algonquins de Pikwakanagan

Renforcement des capacités pour les espèces en péril

Le principal objectif de ce projet est d'aider la Première nation de Curve Lake à lancer le processus de collecte d'information et d'acquisition de compétences dans le but de participer au programme pour les espèces en péril. L’acquisition de compétences et l’instauration d’un dialogue constructif entre les utilisateurs et les gestionnaires des ressources renforcera la capacité de la collectivité à prendre des décisions éclairées et positives quant à la gestion des ressources.

Première nation de Curve Lake

Anishnaabe Ishkote: un dialogue sur la gestion traditionnelle des forêts et des incendies

Ce projet aidera le groupe responsable à communiquer les connaissances écologiques traditionnelles sur l'écologie du feu et sur son importance quant à la sauvegarde de l'habitat du caribou des bois. Pour ce faire, des présentations dans les écoles et à la radio seront faites par les aînés de la collectivité. Deux ateliers seront organisés afin de renforcer le dialogue entre la Première nation Pikangikum et le ministère des Richesses naturelles de l’Ontario sur l'utilisation du feu dans la gestion de l'habitat du caribou des bois dans la forêt Whitefeather. Les résultats seront publiés.

Whitefeather Forest Management Corporation

Partage de la sagesse de la Première nation d’Alderville sur la savane à chênes noirs

Ce projet est axé sur la savane à chênes noirs d'Alderville qui constitue le lieu idéal pour établir un centre d'éducation et d'interprétation sur les écosystèmes les plus rares de l'Ontario, à savoir la savane à chênes noirs et la prairie à herbes hautes. La première étape du projet consistera à rassembler des renseignements auprès de la collectivité afin de s'assurer que le futur bâtiment respecte les exigences de celle-ci et que la structure ne nuira pas à l’environnement local.

Première nation d'Alderville

Communication de renseignements sur les espèces en péril à la Nation Anishinabek

L'Anishinabek/Ontario Fisheries Resource Centre (A/OFRC) organisera une série de réunions régionales pour informer les collectivités de la Nation Anishinabek sur la Loi sur les espèces en péril. Le public ciblé comprendra des pêcheurs commerciaux et de subsistance, des conseillers de la bande responsables des portefeuilles des ressources naturelles et du personnel de la bande. Une édition spéciale de « A/OFRCFisheries News » sera consacrée à la Loi sur les espèces en péril et aux principales espèces en péril signalées par les pêcheurs de la collectivité.

Anishinabek/Ontario Fisheries Resource Centre (A/OFRC)

Inventaire des espèces potentiellement en péril sur le territoire traditionnel de la Première nation de Wahgoshig

Ce projet vise à vérifier si des espèces en péril pourraient se trouver sur les terres utilisées par la Première nation de Wahgoshig. Grâce à une combinaison des connaissances écologiques traditionnelles et scientifiques recueillies lors d’entrevues menées auprès des aînés et des trappeurs de la Première nation de Wahgoshig, la collectivité sera en mesure de déterminer la présence de toute espèce considérée comme étant « en péril ». L’information recueillie sera par la suite compilée aux fins de la gestion de l’habitat. À la fin du projet, du matériel didactique sera préparé, afin d’étayer les conclusions et de s’assurer d’une sensibilisation soutenue.

Première nation de Wahgoshig

Surveillance hivernale et connaissances traditionnelles autochtones des Premières nations de Webequie, de Wunnumin, de Kingfisher et de Nibinamik quant au caribou des bois et au carcajou

Ce projet a pour but de documenter les connaissances traditionnelles locales sur le caribou des bois et le carcajou et de combiner ces connaissances aux enquêtes scientifiques. Il consiste à recueillir des données sur la répartition, l'habitat important et les profils d'utilisation saisonnière de ces deux espèces en péril dans les régions d'utilisation des terres traditionnelles des Premières nations de Wunnumin, Webequie, Kingfisher et Nibinamik.

Première nation de Webequie

Projet d’inventaire des espèces en péril sur les territoires de chasse de Cape Croker, de Saugeen et de Nawash dans la péninsule Bruce

L'objectif de ce projet est de terminer les inventaires sur les territoires de chasse de Cape Croker et de Nawash dans la péninsule Bruce pour ainsi délimiter l'habitat important d’un ensemble d’espèces et éclairer d'autres pratiques de gestion. Les territoires de chasse de Cape Croker et de Nawash abritent plusieurs espèces en péril qui n'ont pas été officiellement répertoriées, notamment des espèces végétales et des reptiles. Ce projet offre également des possibilités de formation aux membres de la collectivité de la Première nation.

Première nation non cédée des Chippewas de Nawash

Étude d'évaluation des habitats sensibles des espèces en péril des réserves Wikwemikong et Point Grondine

Ce projet fait état de l'ambition que caresse la Première nation de Wikwemikong de devenir une Première nation progressive quant à la gestion des terres et aux futures initiatives de planification. Ce projet propose de réaliser des études sur le terrain, de les compiler et d'élaborer une base de données SIG(système d'information géographique) et de mettre en place des campagnes d'éducation et de sensibilisation communautaires sur les espèces en péril présentes sur les terres de la réserve indienne non cédée de Wikwemikong et les terres octroyées par l'entente de Point Grondine. Les résultats de cette étude approfondie permettront de constituer une base de données environnementales exhaustives qui servira à l’élaboration d'un plan d'utilisation des terres sur 15 ans pour tout le territoire de la Première nation de Wikwemikong.

Première nation non cédée de Wikwemikong (service des terres)

Recherche concertée sur l'habitat de l'esturgeon jaune (population de la rivière Berens)

Le projet vise à obtenir une série de données de référence et un ensemble de compétences pour procéder efficacement à la surveillance et au rétablissement de l'esturgeon jaune dans la rivière Berens.

Whitefeather Forest Management Corporation

Protection de l'habitat essentiel – Zone d'utilisation traditionnelle de Wabaseemoong (parc provincial Woodland Caribou)

Ce projet de protection de l'habitat essentiel intègrera les connaissances indigènes et les connaissances écologiques traditionnelles aux connaissances scientifiques occidentales classiques dans le but de préserver les aires de mise bas et de croissance du caribou des bois sur le territoire protégé du parc provincial Woodland Caribou. Ce projet permettra également de recueillir des renseignements culturels importants et, au besoin, de faire parvenir les renseignements au bureau du parc provincial Woodland Caribou, afin d'assurer la protection du site.

Nations indépendantes Wabaseemoong

Évaluation de l'esturgeon jaune de la rivière Spanish située sur le territoire de la Première nation de Sagamok Anishnawbek

Ce projet a pour but de rassembler des données sur l'esturgeon jaune dans une partie de la rivière Spanish, soit sur une distance de 52 km en aval, de l’usine de pâtes et papiers Domtar située à Espanola, au delta de la rivière Spanish. La Première nation de Sagamok sera chargée des réaliser les objectifs suivants du projet : dresser un inventaire détaillé des emplacements de frai et des zones de croissance dans la rivière Spanish, marquer les esturgeons jaunes des aires de rassemblement et des zones de frai et suivre leurs déplacements après le frai, déterminer notamment le retour des individus après les frais successifs, procéder à la pêche à la dérive des larves et effectuer une évaluation de l’esturgeon jaune juvénile.

Saulteaux Enterprises/Sagamok Anishnawbek

Cartographie des espèces en péril

Le principal objectif de ce projet est de renforcer la capacité de la Première nation de l'île Georgina à répertorier les espèces en péril, leurs habitats et les autres zones sensibles sur le plan environnemental au sein des terres de la réserve, afin que ces zones soient correctement désignées puis préservées et protégées à l'aide de la cartographie, de règlements et d’autres sources. Le projet vise à maintenir un écosystème sain et à construire un avenir respectueux de l'environnement pour les espèces en péril, mais aussi pour les membres de la collectivité, les propriétaires de chalet et les collectivités environnantes, tout en veillant à ne pas entraîner la perte du patrimoine, des traditions et de la culture.

Première nation des Chippewas de l'île Georgina

Première nation de Rainy River – Enquête sur la valeur des plantes rares dans les régions nouvellement acquises dans le cadre d’un règlement en matière de revendications territoriales

Le programme « Rainy River Watershed » proposera, grâce notamment à des partenaires de projet tels que le ministère des Richesses naturelles de l’Ontario et Northern Bioscience, d'entreprendre un projet d'inventaire des terres qui permettra de repérer, de déterminer et de cartographier les espèces de plantes rares dans les régions nouvellement acquises dans le cadre d’un règlement en matière de revendications territoriales dont celles de la baie Hay, du lac Sphene et de Gates Ajar. On estime que ces régions possèdent un potentiel très élevé étant donné leur proximité de la zone de Lake of the Woods et la présence de l’écosite numéro 11. À la suite des travaux précédemment menés par le ministère des Richesses naturelles de l'Ontario, la présence d'espèces désignées par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) ainsi que d'autres espèces rares et menacées a été détectée dans le milieu forestier, ce qui a donné lieu à une étude au sein de ces trois parcelles de terre.

Première nation de Rainy River

Initiative des zones boréales nord – Premières nations de Cat Lake et de Slate Falls – Planification de l'aménagement des terres – Enquête sur le caribou des bois – Aire de mise bas et habitat d'hivernage

Ce projet appuie des activités par l'intermédiaire du Fonds autochtone pour la protection de l'habitat essentiel (FAPHE) qui permettra aux Premières nations de Cat Lake et de Slate Falls de participer au repérage et à la conservation de l'habitat important du caribou des bois sur leur territoire traditionnel. Actuellement, les collectivités travaillent en étroite collaboration avec le ministère des Richesses naturelles de l’Ontario pour évaluer les possibilités en matière de foresterie commerciale et trouver des occasions pour faciliter l'élaboration d'un plan stratégique d'utilisation des terres pour leur territoire traditionnel. Le financement se fera à l’appui des efforts de renforcement des capacités qui prévoient un engagement à partager de l'information, à dialoguer et à coopérer, afin que chaque collectivité comprenne le processus de planification de l'aménagement des terres et y participe de façon responsable. La collecte de renseignements sur l'habitat important du caribou des bois ainsi qu'une série complète d'autres données appuieront la mise en place de plans de gestion des ressources et des terres. La cartographie sur SIG (système d’information géographique) de l'habitat principal et important du caribou des bois fournira les détails nécessaires aux fins des recommandations pour ce qui est des zones protégées et des techniques de conservation.

Conseil des Premières nations de Windigo


Enquête sur l'habitat hivernal du caribou dans la forêt Trout Lake

Ce projet a pour but de documenter les concentrations et les déplacements du caribou des bois et de déterminer les tendances d’utilisation de son habitat. Des renseignements sur les déplacements et les activités des caribous dans la zone de gestion de la forêt Trout Lake seront recueillis dans le cadre d’entretiens auprès des aînés de la Première nation de Lac Seul. La Première nation collaborera avec le ministère des Richesses naturelles de l'Ontario dans le but de produire un rapport présentant les connaissances écologiques traditionnelles sur le caribou des bois et de favoriser ainsi une meilleure compréhension des concentrations historiques, des déplacements et des types d'habitats. Ce rapport permettra d’améliorer la planification de la gestion des ressources.

Première nation de Lac Seul

Initiative des zones boréales nord – Projet communautaire intégré de planification de l'aménagement des terres des Premières nations Eabametoong et Mishkeegogamang –Renforcement des capacités et enquêtes sur les espèces menacées

Ce projet appuie des activités par l'intermédiaire du Fonds autochtone pour la protection de l'habitat essentiel (FAPHE) qui permet aux Premières nations de Mishkeegogamang et Eabametoong de participer au repérage et à la conservation de l'habitat important du caribou des bois sur son territoire traditionnel. Actuellement, les Premières nations de Mishkeegogamang et Eabametoong travaillent en étroite collaboration avec le ministère des Richesses naturelles de l’Ontario pour évaluer les possibilités en matière de foresterie commerciale et trouver des occasions pour faciliter l'élaboration d'un plan stratégique d'utilisation des terres pour leur territoire traditionnel. Le financement se fera à l’appui des efforts de renforcement des capacités qui prévoient un engagement à partager de l'information, à dialoguer et à coopérer, afin que chaque collectivité comprenne le processus de planification de l'aménagement des terres et y participe de façon responsable. La collecte de renseignements sur l'habitat important du caribou des bois ainsi qu'une série complète d'autres données appuieront la mise en place de plans de gestion des ressources et des terres. La cartographie sur SIG (système d’information géographique) de l'habitat important du caribou des bois fournira les détails nécessaires aux fins des recommandations pour ce qui est des zones protégées et des techniques de conservation.

Premières nations Eabametoong et Mishkeegogamang

Programme des espèces en péril sur le territoire algonquin dans le sud-est de l'Ontario

Ce projet vise à créer un partenariat entre les collectivités autochtones du sud-est de l'Ontario, les organismes régionaux de conservation et les équipes de rétablissement pertinentes afin de structurer et d’effectuer des inventaires assistés par ordinateur des espèces en péril. Il favorisera la mise en place de relations de travail dans l’intérêt de la protection de l'habitat à l'échelle régionale grâce à une compréhension et une sensibilisation améliorée pour ce qui est des espèces en péril et des valeurs écologiques traditionnelles autochtones. La sensibilisation communautaire s'appuiera sur ces processus au sein des collectivités autochtones aux fins d’une compréhension améliorée des espèces en péril et d’une appropriation de la planification et des mesures de protection de l'habitat important.

Plenty Canada

Évaluation de l'esturgeon jaune dans le lac Smoothrock

Ce projet portera sur le frai de la population d'esturgeons jaunes dans le lac Smoothrock qui sera évalué en mai 2007 pour la deuxième année consécutive. Des renseignements détaillés sur l'habitat seront également consignés. Un biologiste de l'Anishinabek/Ontario Fisheries Resource Centre (A/OFRC) mettra en œuvre cette étude avec l'aide de deux membres de la Première nation Namaygoosisagagun. Des renseignements sur le cycle biologique de tous les poissons capturés seront recueillis et les résultats seront présentés dans un rapport technique.

Anishinabek/Ontario Fisheries Resource Centre (A/OFRC)

Haut de la page

Règion des Prairies et du Nord 2007–2008

Initiative Pathfinder de la LEP dans la région du Manitoba et de la Saskatchewan

L'initiative Pathfinder pour les espèces en péril au Manitoba et en Saskatchewan permettra d’accroître la sensibilisation et la participation des Premières nations aux enjeux, aux processus et à l'intendance des espèces en péril. Celle-ci sera réalisée en élaborant et en distribuant des outils de communication sur les espèces en péril, notamment des bulletins et trousses d'information, ainsi que des documents de cours, comprenant des plans de leçons, des jeux et des calendriers. Les objectifs du programme seront également atteints grâce à des présentations et à des ateliers techniques sur les espèces en péril, ainsi qu'en aidant les Premières nations à s'engager dans des projets de protection et de rétablissement des espèces en péril et de leur habitat essentiel au sein de leurs territoires.

Centre autochtone de ressources environnementales (CARE)

Initiative Pathfinder de la LEP dans la région de l'Alberta

Le Groupe consultatif sur les services techniques des Premières nations (Alberta) a créé le programme First Nations Conservation and Protection Stewardship Program (FNCPSP) afin de sensibiliser les collectivités des Premières nations en Alberta aux mesures et initiatives d’intendance sur la conservation et la protection. Le programme vise à promouvoir divers programmes et initiatives du gouvernement fédéral et des administrations régionales sur les espèces en péril et fournit des outils et des ressources pour soutenir la collectivité sur la voie de l'intendance grâce à l'initiative Pathfinder. L'initiative Pathfinder pour les espèces en péril peut permettre de définir les programmes et projets potentiels de conservation, de protection ou d'intendance, notamment les projets de rétablissement des espèces et de protection de l'habitat essentiel pour les espèces terrestres et aquatiques. Ces renseignements seront intégrés aux plans d'aménagement du territoire du conseil tribal et de la collectivité au moyen de programmes éducatifs et de renforcement des capacités locales. Le programme définira, facilitera et déploiera des programmes et des projets qui répondent aux besoins des différentes collectivités et encouragera l'engagement et l'intégration des connaissances traditionnelles.

Groupe consultatif sur les services techniques des Premières nations (Alberta)

Relevé de la population et de l'habitat du Petit Blongios sur les terres des Premières nations dans la région des lacs du Manitoba

Les renseignements actuels sur la présence du Petit Blongios sur les terres des Premières nations de la région des lacs du Manitoba sont insuffisants, même s’il s’agit d’une région de terres humides et que l’espèce se retrouve ailleurs dans la région. Le Centre autochtone de ressources environnementales réunira des connaissances autochtones et effectuera des relevés des oiseaux nicheurs en suivant un protocole de relevé élaboré par l'Équipe nationale de rétablissement des Petits Blongios. Les renseignements sur d'autres espèces en péril comme le Râle jaune seront également obtenus et un rapport écrit décrivant l'habitat et les résultats des relevés sera rédigé.

Centre autochtone de ressources environnementales (CARE)

Plan de protection des espèces en péril des Premières nations du sud de la Saskatchewan

Le First Nations Agricultural Council of Saskatchewan Inc. est un programme à grande échelle qui permettra d'observer une multitude d'espèces et leurs habitats. Le programme comprend un certain nombre de petits projets menés sur plusieurs terres des Premières nations. Les projets permettront de définir les besoins environnementaux des espèces en péril existantes et de leurs habitats et de favoriser les pratiques agricoles qui protègent et soutiennent le développement d'un habitat sain. Le but visé demeure aussi de sensibiliser les collectivités et les personnes prenant part aux projets.

First Nations Agricultural Council of Saskatchewan Inc.

Adopter une attitude à l’appui de l'intendance et de la protection de l'habitat

Nos actes ont des conséquences sur tous les cycles de vie sur terre. Le présent projet est avant tout axé sur la participation des jeunes aux initiatives de conservation de l’esturgeon. La pérennité de l'esturgeon pour les générations actuelles et futures est menacée par la surpêche alors que sa survie même est en danger en raison de la destruction de son habitat, à la suite d’inondations liées à des installations hydro-électriques. Le Nelson River Sturgeon Board a deux objectifs de gestion : amener les collectivités à récolter des quantités inférieures de reproducteurs, et augmenter le nombre d'esturgeons grâce à l'éclosion, l'activité d'alevinage et la libération d'alevins d'un an. Ce projet nécessitera la mobilisation de ressources afin de sensibiliser les pêcheurs, les aînés, les dirigeants, les écoles et les étudiants et le public en général des collectivités du NRSB quant aux divers enjeux et afin d’amener ces intervenants à s’engager dans les différentes initiatives.

Nelson River Sturgeon Board

Identification, planification de la conservation et information sur l'habitat essentiel de la tribu des Blood

Le but visé est d’accroître la capacité de la tribu des Blood en ce qui concerne les espèces en péril présentes sur leurs terres et les enjeux environnementaux connexes au moyen de produits et de services techniques.
Trois résultats sont attendus pour le projet de gestion des terres de la tribu des Blood :

I. Entrevues avec des aînés enregistrées dans un documentaire sur DVD; support interactif sur CD-Rom; élaboration d'un complément éducatif pour la technologie à utiliser dans les écoles et les collectivités (sur la réserve et en dehors de la réserve);

II. Élaboration et application de directives pour l'identification de l’habitat et des espèces, évaluation (relevé et suivi) et protection de l’habitat essentiel des espèces ciblées par le Blood Tribe Land Management;

III. Réunion des tribus de la Confédération des Pieds-Noirs pour discuter des espèces ciblées et des problèmes liés au rétablissement.

Blood Tribe Land Management

Haut de la page

Région du Pacifique et Yukon 2007-2008

Étude des façons d’élaborer l’approche de protection des espèces en péril de la bande indienne d’Osoyoos

La bande indienne d’Osoyoos est engagée dans des activités de conservation depuis plus de dix ans. Il reste toutefois d’importantes lacunes dans sa capacité d’adopter une approche de gouvernance pour protéger la biodiversité sur son territoire. Le projet vise donc à combler ces lacunes en développant des capacités administratives et techniques de protection de la biodiversité. On espère que le projet permettra à la bande indienne d’Osoyoos d’élaborer une approche de protection de la biodiversité en lui faisant mieux comprendre la législation et les politiques influant sur les espèces en péril, en facilitant son rôle dans les consultations et les négociations avec le gouvernement et l’industrie sur les enjeux de conservation et en mettant au point une méthodologie pour les travaux de terrain.

Bande indienne d’Osoyoos

Développement des capacités de la bande indienne de la basse Similkameen en matière de conservation

Ce projet développera les capacités de la bande en soutenant des groupes communautaires, comme le comité sur les connaissances écologiques traditionnelles, et les détenteurs de droits de pâturage ou de fenaison. Le projet développera la capacité de la bande à produire des demandes et rapports efficaces, favorisera une collaboration accrue et permettra aux chefs de projet d’accroître leurs capacités grâce à de la formation et à des ateliers. Il servira aussi de soutien de base au service de l’environnement de la bande indienne de la basse Similkameen. Il offrira un processus de planification stratégique qui permettra à la collectivité de prendre des décisions au sujet de la gestion du service de l’environnement. Le coordonnateur de l’environnement aura l’appui nécessaire pour produire des rapports, rédiger des propositions et tenir des réunions communautaires. La participation de la collectivité visant la continuité des initiatives sera favorisée tout au long du projet.

Bande indienne de la basse Similkameen

Développement des capacités de la bande indienne de Penticton en matière de rétablissement des espèces en péril

Ce projet vise à développer au sein de la bande indienne de Penticton les capacités institutionnelles, administratives et techniques pour prendre des mesures de conservation et de rétablissement des espèces en péril et appliquer la Loi sur les espèces en péril. Le développement des capacités s’appuiera sur les meilleures connaissances traditionnelles, locales et scientifiques disponibles et fera le lien avec le processus de planification de l’aménagement futur de la réserve. Le projet consistera d’abord à consulter les gardiens des connaissances écologiques traditionnelles, les anciens et le reste de la collectivité sur l’importance des espèces en péril et leur habitat. Il s’agira également de promouvoir la stratégie de la bande indienne de Penticton sur les espèces en péril dans le cadre du plan d’aménagement de la réserve, de désigner les habitats actuels et potentiels des espèces en péril dans la réserve, de tenir des séances de sensibilisation pour la collectivité, notamment au sujet des programmes de rétablissement des espèces et de collaborer avec le Service canadien de la faune et autres responsables du rétablissement. À long terme, le projet vise à intégrer les valeurs environnementales à la planification de l’aménagement du territoire de la bande, de façon à assurer la conservation des populations d’espèces en péril dans la réserve et dans les paysages tout autour de celle-ci.

Bande indienne de Penticton

Conservation du crotale de l’Ouest : efficacité des clôtures

Ce projet vise à protéger les populations de crotales de l’Ouest et leurs habitats en diminuant leur accès aux routes et en empêchant l’accès des humains dans une zone où le serpent est abondant. Il s’agira d’étudier l’effet d’une clôture d’exclusion des serpents utilisée comme outil de gestion pour empêcher la mortalité routière des crotales et les rencontres humain-crotale. Le biologiste et le coordonnateur du projet enseigneront aux gestionnaires et au personnel du centre d’interprétation comment relocaliser les crotales en toute sécurité, afin que ces personnes puissent participer à l’étude. Des interprètes sont formés pour donner des exposés au public sur la biologie et la situation du crotale de l’Ouest et de quatre autres espèces de serpents ou couleuvres en péril.

Nk'Mip Desert Cultural Centre

Programme de rétablissement de l’ormeau du sud de l’île de Vancouver – Projet autochtone de conservation et de protection du milieu marin

L’organisation Te’mexw Development Corporation, formée des Premières nations T’sou-ke, de Beecher Bay, Songhees, Malahat et Nanoose, développe des capacités locales pour soutenir le programme de rétablissement de l’ormeau nordique dans le sud de l’île de Vancouver. Le projet consiste à obtenir la participation de la collectivité au programme des espèces en péril, à planifier un atelier de formation sur les programmes de rétablissement de l’ormeau et à étudier la possibilité d’étendre le West Coast Abalone Coastal Watch Program (programme de surveillance de l’ormeau), qui est dirigé par le Bamfield Marine Science Center, au sud de l’île.

Te'mexw Development Corporation

Utilisation des connaissances écologiques traditionnelles dans les évaluations

Dans le cadre de ce projet, des spécialistes des connaissances écologiques traditionnelles (CET) de la région de l’Okanagan sud et de la Similkameen tiendront des réunions et feront des sorties de terrain à au moins deux sites d’habitat hors de la réserve afin de produire des rapports d’évaluation des CET. Il s’agit d’obtenir des données de connaissance traditionnelle sur au moins quatre espèces, données nécessaires pour établir le statut des espèces aux termes de la Loi sur les espèces en péril, et de fournir d’autres renseignements sur le rétablissement de ces espèces.

Okanagan Indian Educational Resources Society (En'owkin Centre)

Planification de la conservation des espèces en péril par le South Okanagan Similkameen Syilx Environmental Committee

Le South Okanagan-Similkameen Syilx Environmental Committee est un nouveau comité qui regroupe des Premières nations et des organisations non gouvernementales de l’Okanagan sud. Le comité est actuellement formé des bandes indiennes de la basse Similkameen, de Penticton et d’Osoyoos, ainsi que de l’Okanagan Nation Alliance et le En’owkin Centre

Le projet vise principalement à surmonter les difficultés organisationnelles et les obstacles qui empêchent les collectivités autochtones de la région de l’Okanagan sud et de la basse Similkameen de participer pleinement aux projets de conservation de l’environnement sur le territoire autochtone ou à proximité, et ce, sans compromettre leurs valeurs politiques ou traditionnelles.

Bande indienne de la basse Similkameen

Évaluation détaillée d’un important habitat de cétacés sur le territoire traditionnel de la Première nation Gitga’at; évaluation et programme de rétablissement de l’ormeau nordique

Le projet consiste à recueillir des données détaillées sur la répartition, l’abondance et le comportement des cétacés dans la baie Bishop et à proximité, un secteur qui leur sert d’habitat essentiel durant l’automne. Les données obtenues dans le cadre de relevés visuels quotidiens permettront de déterminer pourquoi le secteur est important pour les cétacés et d’établir des plans de gestion pour protéger cet habitat essentiel.

Gitga’at Development Corporation

Projet du Heiltsuk Fisheries Program sur les cétacés

Ce projet vise à mieux comprendre les besoins et les comportements du rorqual à bosse et de l’épaulard en ce qui a trait à leur utilisation de l’habitat le long de la côte centrale. Le projet consiste à réaliser des études de terrain pour localiser et identifier individuellement les cétacés, recueillir des connaissances écologiques traditionnelles sur les deux espèces et mener des activités d’éducation et de participation de la collectivité.

Heiltsuk Fisheries Program

Rétablissement de l’habitat essentiel, surveillance et plantation riveraine au ruisseau Sweltzer

Le ruisseau Sweltzer constitue un habitat essentiel pour le saumon rouge du lac Cultus en voie de disparition. Le projet est financé par le Fonds autochtone en vue d’effectuer le rétablissement de l'habitat essentiel, la plantation riveraine le long du ruisseau Sweltzer, près du lac Cultus, en Colombie-Britannique, et d’en faire le suivi. Il s’agira d’éliminer le myriophylle en épi qui a envahi le ruisseau Sweltzer près d’où il sort du lac Cultus et d’y établir des placettes de surveillance pour déterminer le succès des travaux d’élimination du myriophylle en épi. De plus, des conifères seront plantés le long du ruisseau afin d’améliorer la qualité à long terme de l’habitat riverain.

Première nation Soowahlie

Programme scolaire sur les espèces en péril pour les élèves haïdas du secondaire

La participation des Haïda à la planification des activités liées aux espèces en péril est essentielle au succès de ces activités aux îles Haida Gwaii, mais peu de Haïdas connaissent bien les espèces en péril et les possibilités qu’offre le travail sur les espèces sauvages. Les jeunes Haïdas constituent le réservoir de futurs travailleurs qui participeront à des projets sur les espèces en péril ou qui les ignoreront complètement. Sans planification adéquate et sans développement de capacités, les espèces en péril pourraient disparaître au cours de la vie de ces jeunes. À titre de responsables du soutien technique au Conseil de la nation Haïda et d’éducateurs, nous proposons de dispenser aux élèves du secondaire de Haida Gwaii un programme scolaire sur ces espèces, en partenariat avec certaines organisations. Le programme, qui serait entièrement conçu et dirigé par du personnel chevronné, combinerait des cours en classe et sur le terrain.

Secrétariat de la nation Haïda

Projet sur la métapopulation de caribous de montagne se nourrissant de lichens arboricoles l’hiver

Faisant suite aux travaux de 2006 et 2007, ce projet a pour objectifs : a) d’établir des relations entre les Métis, des organismes gouvernementaux, d’autres peuples autochtones, l’industrie, le milieu universitaire et des organisations non gouvernementales; b) accroître les capacités des Métis d’apporter une contribution significative à la planification de la conservation et du rétablissement; c) créer des occasions pour les Métis de participer aux activités de rétablissement; d) sensibiliser les Métis afin qu’ils appuient le rétablissement de 13 sous–populations de caribous de montagne dans la zone humide de l’intérieur de la Colombie-Britannique; e) produire des cartes numériques des connaissances traditionnelles sur le caribou de montagne recueillies par des entrevues auprès de Métis.

Métis Nation BC

Le caribou des bois et la Loi sur les espèces en péril : rôle de la Northern Nations Alliance

Ce projet vise à permettre aux membres de la Northern Nations Alliance de jouer un rôle dans l’élaboration de plans de conservation de la population de caribou des bois des montagnes du Nord, notamment de plans propres à chaque troupeau. Le projet permettra de recueillir de l’information contribuant à l’atteinte des buts de la Loi sur les espèces en péril(LEP) et de développer les capacités d’utiliser les connaissances de la collectivité, notamment les connaissances traditionnelles, pour élaborer les plans liés à la LEP.

Conseil tribal Dahk ka Tlingit

Amélioration et surveillance de l’habitat du silène de Spalding

Le projet vise à accroître les chances de survie du silène de Spalding au Canada. Cette espèce végétale n’est représentée que par deux populations au pays, une se trouvant sur la réserve indienne de Tobacco Plains, et l’autre sur une terre privée adjacente. Le projet vise à réduire la menace que présentent des mauvaises herbes par l’application foliaire d’un herbicide non résiduel, ainsi que d’inventorier et de cartographier la population de silènes de Spalding en vue de sa surveillance future. Les résultats du projet seront communiqués au conseil de bande, aux membres de la bande et à la population de la région Kootenay est.

Bande indienne de Tobacco Plains

Détermination des espèces en péril dans la réserve indienne de Shackan 11 et planification de leur conservation

Ce projet consistera à mener une enquête auprès des membres de la collectivité concernant leurs observations de crotales de l’Ouest, de couleuvres à nez mince du Grand Bassin et de couleuvres agiles à ventre jaune de l'Ouest sur le territoire de la Première nation Shackan et leur sensibilisation à ces espèces en péril. Des photos aériennes et des cartes topographiques seront examinées pour déterminer l’habitat potentiel et repérer les terriers de ces espèces et serviront à effectuer un relevé de terrain. Les données obtenues seront consignées et cartographiées dans un système d’information géographique qui servira d’outil de planification multidimensionnel des activités de conservation de ces espèces. Les phases ultérieures du projet comprendront une présentation à la collectivité, la rédaction d’un rapport final et de brochures résumant les détails de l’enquête, ainsi que l’élaboration de stratégies de conservation des espèces.

Bande indienne de Shackan

Projet sur les espèces en péril d’écosystèmes secs

La bande indienne de la basse Nicola possède dans la vallée de la Nicola (Colombie-Britannique) dix réserves dont la superficie totale dépasse 17 500 acres. Il existe très peu de données sur les espèces en péril dans ces réserves. Le service des ressources naturelles de la bande propose d’utiliser la cartographie prédictive des écosystèmes afin de déterminer la qualité du milieu pour 13 espèces en péril d’écosystèmes de prairie et de forêt sèche. Le service des ressources naturelles évaluera les modèles de qualité du milieu sur le terrain et déterminera les menaces et les limites pour l’habitat des espèces en péril. Les résultats du projet seront présentés au chef, au conseil et aux membres de la bande et seront publiés dans le site Web de la bande.

Bande indienne de la basse Nicola

Protection de la population de grenouilles maculées de l’Oregon (Rana pretiosa) au Maria Slough (chenal abandonné du Fraser)

Ce projet vise à renseigner le conseil de bande sur les besoins d’intendance de la grenouille maculée de l’Oregon et d’autres espèces en péril afin d’établir un dialogue entre les bandes indiennes des basses terres du Fraser au sujet des enjeux et des projets concertés concernant les espèces en péril. Il s’agira aussi de surveiller l’effectif de la population de grenouilles maculées de l’Oregon et de mener des activités d’élevage de l’espèce. En outre, des relevés du meunier de Salish seront entrepris.

Bande indienne de l'île Seabird

Amélioration de l’habitat de la grenouille léopard

Ce projet consistera en deux volets : a) une étude de faisabilité visant à déterminer les activités d’amélioration et d’entretien (ainsi que leurs coûts) nécessaires au maintien à long terme de l’habitat de la grenouille léopard dans les terres humides de la bande de Lower Kootenay; b) un plan établissant les mesures à prendre pour réintroduire efficacement l’espèce.

Bande indienne de St. Mary's

Esturgeon blanc du haut Fraser : désignation de l’habitat essentiel, évaluation de la population et développement de capacités

Le stock d’esturgeons blancs du haut Fraser est une des populations de l’espèce les plus petites et les plus particulières au plan génétique. Cette population présente une structure saine, mais étant donné sa petite taille, elle est susceptible de diminuer en raison de la dégradation de l’habitat. Des activités d’échantillonnage et de suivi par télémétrie permettront de désigner ses habitats essentiels en vue d’assurer sa protection. Deux membres de la Première nation Lheidli T’enneh seront formés pour qu’ils deviennent les techniciens en chef du projet.

Première nation Lheidli T’enneh

Plan de gestion des espèces en péril des collectivités Secwepemc

Ce projet consiste à faire participer les collectivités Secwepemc à des réunions et à la création d’une base de données et d’un document de planification afin de déterminer les occurrences actuelles et passées d’espèces en péril sur leurs terres, ainsi qu’évaluer l’importance culturelle et traditionnelle de ces espèces. Les renseignements seront recueillis, consignés et compilés dans une base de données à des fins ultérieures. Les données serviront à rédiger un document de planification de l’utilisation et de la gestion des terres, lequel comprendra les objectifs et les recommandations visant à protéger les espèces en péril.

Première nation Splatsin

Désignation et amélioration de l’habitat essentiel de l’esturgeon blanc juvénile de la rivière Nechako

Ce projet consiste à capturer au filet maillant des esturgeons blancs juvéniles (de l’âge de 1 à 10 ans et d’une longueur totale de moins de 1 m) dans la rivière Nechako afin de déterminer et de caractériser les milieux qu’ils utilisent. La désignation de ces habitats importants ou essentiels permettra de les protéger et de les gérer. Les données obtenues permettront aussi de déterminer les taux de croissance et la répartition de la première cohorte de jeunes esturgeons élevés en écloserie, le taux de recrutement des juvéniles d’origine naturelle et les facteurs qui expliquent le manque de recrutement actuel.

Conseil tribal Carrier Sekani

Projet de protection de l’habitat essentiel de la musaraigne de Bendire dans la réserve indienne de Musqueam

Organisme communautaire à but non lucratif, la Musqueam Ecosystem Conservation Society recueillera des connaissances écologiques scientifiques et traditionnelles pour désigner l’habitat essentiel de la musaraigne de Bendire et adopter une stratégie de conservation de l’espèce. Les travaux se dérouleront dans la réserve de la bande indienne de Musqueam, le dernier endroit abritant la musaraigne de Bendire qui n’est pas une aire protégée.

Musqueam Ecosystem Conservation Society

Aménagement des terres autochtones et espèces en péril

Ce projet consistera à poursuivre les travaux visant à protéger et à améliorer la qualité du milieu humain et naturel, à promouvoir un modèle spécial de conservation des terres fondé sur une convention environnementale, à acquérir des connaissances sur le milieu naturel et à le respecter. Nous avons l’intention de jouer un rôle positif et important dans la protection du milieu naturel pour les générations actuelles et futures.

Un des principaux objectifs du projet consiste à mettre au point une nouvelle méthode de protection des habitats des espèces en péril grâce à la mise en œuvre du modèle de conservation des terres de la First Nations Land Trust (FNLT). Le statut juridique particulier des terres autochtones, y compris les terres faisant l’objet d’un exercice continu sur les droits des Premières nations, nécessite des solutions particulières créatives pour conserver des écosystèmes en péril.

First Nations Land Trust

Outils de planification de la conservation de l’habitat du chêne de Garry sur le territoire des tribus Cowichan

Ce projet vise à mettre au point des outils stratégiques de conservation de l’habitat du chêne de Garry sur les terres des tribus Cowichan, afin d’améliorer la planification de l’aménagement de ce territoire. Il s’agira d’inventorier l’habitat des espèces en péril associées au chêne de Garry au village Quamichan et de mettre au point des outils (ou pratiques exemplaires) d’aménagement des terres abritant des écosystèmes du chêne de Garry. Il y aura des séances éducatives à l’intention de l’administration Cowichan, du chef, du conseil et de toute la collectivité concernant la Loi sur les espèces menacées, ces espèces ainsi que les pratiques d’aménagement exemplaires pour ces terres.

Tribus Cowichan

Développement des capacités en matière de protection de l’habitat dans le territoire traditionnel de la Première nation Ktunaxa

Ce projet vise à élaborer un cadre de gestion à long terme des espèces en péril sur le territoire traditionnel des Ktunaxa, à l’intérieur et hors de la réserve. Ce cadre, qui comprendra des lignes directrices, projets et processus pour chaque espèce, permettra au Ktunaxa Nation Council de collaborer efficacement avec les administrations locales, provinciales et fédérales, les ONG et l’industrie afin d’améliorer la gestion de ces espèces. Le projet comprendra aussi la sensibilisation des collectivités locales grâce à la production d’un jeu de cartes éducatif sur les espèces en péril.

Ktunaxa Nation Council

Plan d’aménagement du territoire selon la Loi sur les espèces en péril

Ce projet s’inscrit dans le cadre du plan général d’aménagement du territoire Nlaka’pamux qu’élaborent Tmixw Research et la Tmixw Research Cultural Resource Management Division pour la Nicola Tribal Association. Le projet a pour but de produire un plan qui peut servir à la fois à la cogestion des territoires Nlaka’pamux et à la planification provinciale de l’utilisation des terres dans la zone d’exploitation forestière de Merritt et de développer les capacités de la Nicola Tribal Association à participer pleinement aux décisions d’aménagement du territoire.

Nicola Tribal Association

Guide sur les espèces en péril de l’organisme Uu-a-thluk (phase II), sensibilisation des Premières nations Nuu–chah–nulth à l’habitat essentiel des espèces de mammifères marins en péril de la côte ouest de l’île de Vancouver et désignation de l’habitat essentiel de la loutre de mer (Enhydra lutris) selon les connaissances scientifiques et traditionnelles

Un guide complet des espèces en péril aquatiques et terrestres de la côte ouest de l’île de Vancouver sera produit afin que les Premières nations Nuu-chah-nulth s’en servent pour planifier l’aménagement de leurs terres et l’utilisation du milieu marin de cette région. Une version abrégée du guide, qui mettra l’accent sur la sensibilisation aux espèces en péril, sera publiée et plus largement distribuée au sein des collectivités Nuu-chah-nulth. Des activités en classe et sur le terrain serviront à former les Premières nations à l’utilisation du guide et d’autres sources d’information sur les espèces en péril dans la planification et l’aménagement de leurs terres.

Le deuxième volet du projet consister à développer chez des membres des Premières nations Nuu-chah-nulth les capacités de désignation des habitats essentiels des espèces de mammifères en péril de la côte ouest de l’île de Vancouver grâce à de la formation en classe et à des travaux de terrain avec des biologistes. Il en résultera une plus grande sensibilisation à l’importance des habitats essentiels et de meilleures capacités de les désigner, ce qui aidera à obtenir l’appui de la collectivité aux plans de rétablissement ou d’action. L’information recueillie jouera un rôle important dans l’élaboration des plans de gestion lorsque les espèces se seront rétablies.

Conseil tribal Nuu-chah-nulth

Projet de protection de terres occupées par des locataires

Ce projet assurera la conservation de 72 hectares d’habitat essentiel d’espèces en péril abritant des peupliers de l’Ouest et des cornouillers stolonifères sur deux parcelles adjacentes détenues en vertu de certificats de possession et faisant l’objet de baux d’intendance, situées en bordure du chenal de la rivière Okanagan, dans la réserve indienne de Penticton. Il s’agira également d’entrer en contact avec le propriétaire d’une parcelle d’environ 5 hectares, visée par un certificat de possession, contenant des terres humides et des habitats riverains et jouxtant les deux parcelles sous bail, d’évaluer la valeur de la parcelle et d’effectuer une recherche des charges la grevant en vue de la louer à des fins de protection. Le projet consistera aussi à mener des activités d’atténuation des graves dommages causés par des castors aux peupliers poussant sur les bords du ruisseau Shatford. En outre, le projet soutiendra l’acquisition de bonnes connaissances écologiques traditionnelles, l’entrée de données et la planification de la restauration de terres de locataires et permettra de fournir des conseils concernant d’autres travaux sur des habitats essentiels afin de rétablir des espèces en péril.

Okanagan Indian Educational Resources Society (En'owkin Centre)

Protection et amélioration de l’habitat de la tortue peinte

L’habitat de la tortue peinte dans la réserve est menacé par le surpâturage des bovins et des chevaux, et ses nids sont menacés par le piétinement et l’utilisation de véhicules tout-terrains. Le projet consistera principalement à améliorer les clôtures existantes autour des lacs et à en construire de nouvelles autour des habitats de nidification essentiels de l’espèce. Le projet comprendra un volet de sensibilisation de la collectivité : réunions, création de brochures et installation d’affiches destinées aux utilisateurs (locaux ou non) des lacs, en particulier le lac d’Edward.

Bande indienne de Tobacco Plains