Tableau 1. Espèces incluses dans le Plan d’action visant des espèces multiples dans le parc national du Canada du Gros–Morne.
EspèceÉvaluation du COSEPACStatut selon la LEPStatut provincial
Espèces pour lesquelles ceci un plan d’action en vertu de la LEP
Pluvier siffleur (melodus)En voie de disparitionEn voie de disparitionEn voie de disparition
Martre d’Amérique – (population de T.-N.)MenacéeMenacéeMenacée
Bec-croisé des sapins (percna)En voie de disparitionEn voie de disparitionEn voie de disparition

 

Tableau 1b. Espèces incluses dans le Plan d’action visant des espèces multiples dans le parc national du Canada du Gros–Morne.
EspèceÉvaluation du COSEPACStatut selon la LEPStatut provincial
Autres espèces en voie de disparition, menacées ou disparues abordées dans le présent document
Bécasseau maubèche (rufa)En voie de disparitionEn voie de disparitionEn voie de disparition
Moucherolle à côtés oliveMenacéeMenacéeMenacée
Petite chauve-souris bruneEn voie de disparitionEn voie de disparitionNon inscrite
Chauve-souris nordiqueEn voie de disparitionEn voie de disparitionNon inscrite

 

Tableau 1c. Espèces incluses dans le Plan d’action visant des espèces multiples dans le parc national du Canada du Gros–Morne.
EspèceÉvaluation du COSEPACStatut selon la LEPStatut provincial
Espèces préoccupantes abordées dans le présent document
Garrot d’Islande (population de l’Est)Espèce préoccupanteEspèce préoccupanteVulnérable
Arlequin plongeur (population de l’Est)Espèce préoccupanteEspèce préoccupanteVulnérable
Quiscale rouilleuxEspèce préoccupanteEspèce préoccupanteVulnérable
Hibou des maraisEspèce préoccupanteEspèce préoccupanteVulnérable

 

Tableau 1d. Espèces incluses dans le Plan d’action visant des espèces multiples dans le parc national du Canada du Gros–Morne.
EspèceÉvaluation du COSEPACStatut selon la LEPStatut provincial
Autres espèces préoccupantes abordées dans le présent document
Thélyptère de QuelpartNon évaluée*Non inscriteVulnérable
Anguille d’AmériqueMenacéeNon inscriteVulnérable
Grive à joues grises (pop. de T.–N.)Non évaluée*Non inscriteMenacée

Retourner au Plan d’action visant des espèces multiples dans le parc national du Canada du Gros–Morne

Tableau 3a : Mesures de rétablissement des espèces en péril dans le parc national du Gros-Morne. Les mesures sont regroupées par indicateurs écosystémiques, tels que définis dans le programme de surveillance de l’intégrité écologique du parc.
EspèceNuméro de la mesureDescription de la mesureRésultat viséMécanismes de mesure des progrès vers l’atteinte des objectifsMenace ou mesure de rétablissement abordéeÉchéancier
Écosystème côtier
Pluvier siffleur1Réduire les perturbations anthropiques sur les pluviers siffleurs reproducteurs : Mettre en place des actions pour réduire les perturbations résultant de l'action de l'homme sur les pluviers siffleurs reproducteurs incluant l'utilisation de panneaux d'interprétation et de signalisation pour faire la promotion de conformité avec les mesures pour atténuer les perturbations (e.g. chiens en laisse) et, si nécessaire, fermer des zones autour des nids avec une signalisation pour rediriger les visiteurs vers d'autres plages ouvertes dans le voisinageProductivité annuelle moyenne d’au moins 1,65 jeune par couple (calculée sur une moyenne de 5 ans)Surveillance annuelle de la productivité de chaque couple de pluvier selon le protocole de surveillance du Pluvier siffleur de Parcs CanadaRéduction des perturbations des couples nicheurs par les humains (Environnement Canada, 2012b)En cours
Bécasseau maubèche2Sensibilisation des visiteurs concernant les haltes migratoires des oiseaux de rivage : installer des panneaux d’interprétation et de signalisation à la pointe Belldowns et à toute autre halte migratoire repérée à l’avenirInformation sur l’importance du site pour les oiseaux de rivage et disponibilité des règlements du parc pour encourager les visiteurs des haltes migratoires à s’y conformer et à minimiser les perturbations par les humainsDes panneaux d’information et des affiches sont en place dans les haltes migratoires et sont entretenus périodiquement.Réduction des perturbations par les humains dans les haltes migratoires (menace de faible importance dans le parc; voir aussi Garland et Thomas, 2009)En cours

 

Tableau 3b : Mesures de rétablissement des espèces en péril dans le parc national du Gros-Morne. Les mesures sont regroupées par indicateurs écosystémiques, tels que définis dans le programme de surveillance de l’intégrité écologique du parc.
EspèceNuméro de la mesureDescription de la mesureRésultat viséMécanismes de mesure des progrès vers l’atteinte des objectifsMenace ou mesure de rétablissement abordéeÉchéancier
Écosystème forestier
Martre d’Amérique3Règlement sur le piégeage au collet : élaborer des projets pour promouvoir le respect des règlements sur l’installation de collets en fil de laiton ou de fer torsadé dans le parc et les zones adjacentesAucun collet en fil d’acier inoxydable n’est utilisé dans le parcSurveillance de la conformité au règlement par le personnel du parc et les gardes de parcRéduction du risque de mortalités fortuites lors du piégeage du lièvre (menace importante; Environnement Canada, 2013)En cours
Martre d’Amérique4Cartographie de l’habitat : mise à jour des cartes terrestres du SIG pour le parc, puis en conjonction avec les efforts déployés dans l’ensemble de l’île, utilisation des données mises à jour pour cartographier les habitats essentiels et convenables pour la martreCartographie de l’habitat de la martre dans le parc d’ici 2015(1) Mise à jour des données de couverture terrestre du SIG d’ici 2015
(2) Cartographie de l’habitat convenable de la martre dans le parc d’ici 2016
Cartographie de l’habitat essentiel et de l’habitat convenable dans l’ensemble du parc2016
Martre d’Amérique5Gestion de la population d’orignaux : réduction de la population d’orignaux et maintien à une densité cible de 1-2 orignaux/km²Réduction de la densité de la population d’orignaux d’ici 2018 et maintien à une densité cible de 1-2 orignaux/km² d’ici 2023Relevé aérien de la population d’orignaux effectué à 5 ans d’intervallePerte et dégradation de l’habitat (Parcs Canada, 2011; Environnement Canada, 2013b)En cours
Petite chauve-souris brune et chauve-souris nordique6Inventaire des chauvessouris : évaluer la distribution et l’abondance relative de la chauve-souris dans le parc à l’aide d’appareils d’enregistrement ultrasoniqueCompréhension de la répartition et de l’abondance relative des espèces de chauve-souris dans le parc et élaboration d’un protocole de surveillance à long terme d’ici 2016Évaluation des données sur les niveaux d’activité des chauves-souris par l’enregistrement des taux d’appels et disponibilité d’un protocole de surveillance et production de rapport connexeClarification du statut des populations dans le parc2013–2016
Petite chauve-souris brune7Pratiques exemplaires de gestion de la chauve-souris : élaboration et mise en place de pratiques exemplaires de gestion aux fins de l’entretien des infrastructures utilisées comme dortoirs par les chauves-sourisDisponibilité et utilisation des pratiques exemplaires de gestion d’ici 2016Disponibilité des pratiques exemplaires de gestion d’ici le printemps 2016Protection des individus et des résidences2016

 

Tableau 3c : Mesures de rétablissement des espèces en péril dans le parc national du Gros-Morne. Les mesures sont regroupées par indicateurs écosystémiques, tels que définis dans le programme de surveillance de l’intégrité écologique du parc.
EspèceNuméro de la mesureDescription de la mesureRésultat viséMécanismes de mesure des progrès vers l’atteinte des objectifsMenace ou mesure de rétablissement abordéeÉchéancier
Écosystème d’eau douce
Garrot d’Islande8Statut de nidification du Garrot d’Islande : surveillance de l’utilisation des nichoirs par le Garrot d’IslandeClarification de l’état de la nidification dans le parc d’ici 201812 nichoirs ont été installés en 2013; des données et un rapport sur l’utilisation des nichoirs par le garrot d’Islande de 2014 à 2018 seront disponiblesClarification de l’état de la nidification dans le parc (besoin de recherche de priorité moyenne; Environnement Canada, 2013a)En fonction des ressources
Anguille d’Amérique9Atténuer les obstacles au passage des poissons : mise en place des pratiques exemplaires de gestion pour le passage des poissons lors du remplacement des ponceaux pendant les travaux d’entretien des routesTous les nouveaux ponceaux dans le parc permettent le passage de l’anguilleÉvaluation de la proportion des ponceaux qui permettent le passage des poissons après l’installation ou le remplacementPerte d’habitat en eau douce attribuable aux obstacles causés par l’activité humaine (Division de la faune, 2010a)En cours

Retourner au Plan d’action visant des espèces multiples dans le parc national du Canada du Gros–Morne