Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Fiches d'information - Comité sur la situation des espèces en péril au Canada

Depuis plus de 25 ans, le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) évalue la situation des espèces sauvages, des sous-espèces, des variétés et des autres unités désignables nationales qui sont considérées comme étant menacées de disparition, de la planète ou du pays, dans toute leur aire de répartition au Canada.

Le COSEPAC effectue ses évaluations selon la meilleure information disponible sur la situation biologique d'une espèce, notamment les connaissances scientifiques, les connaissances communautaires et les connaissances traditionnelles autochtones.

Le COSEPAC évalue les espèces au moyen d'un processus normalisé, adapté à partir des critères de l'Union mondiale pour la nature (UICN) et classe les espèces selon les catégories suivantes :

  • Disparue : Toute espèce qui n'existe plus

  • Disparue du pays : Toute espèce qui n'est plus présente au Canada à l'état sauvage, mais qui est présente ailleurs

  • En voie de disparition : Toute espèce exposée à une disparition ou à une extinction imminente

  • Menacée : Toute espèce susceptible de devenir en voie de disparition si les facteurs limitants auxquels elle est exposée ne sont pas inversés

  • Préoccupante : Toute espèce qui est préoccupante à cause de caractéristiques qui la rendent particulièrement sensible aux activités humaines ou à certains événements naturels

  • Non en péril : Toute espèce qui, après évaluation, est jugée non en péril

  • DONNÉES INSUFFISANTES : Toute espèce dont le statut ne peut être précisé à cause d'un manque de données scientifiques

Les membres du COSEPAC

La Loi sur les espèces en péril établit le COSEPAC et fait en sorte que les espèces sont évaluées par un processus scientifique rigoureux et indépendant qui fonctionne à distance du gouvernement.

Les membres du COSEPAC doivent posséder des connaissances spécialisées dans des domaines scientifiques pertinents et/ou avoir de l'expertise en matière de connaissances communautaires ou de connaissances traditionnelles autochtones. Les membres doivent respecter les compétences établies par le COSEPAC pour ses membres. Les membres experts proviennent des organismes provinciaux et territoriaux responsables des espèces sauvages, de quatre organismes fédéraux, de conseils de gestion des ressources fauniques, d'organisations autochtones, d'universités et de musées. Il y a également trois membres ne relevant pas des compétences et ayant de l'expertise dans la conservation des espèces sauvages au Canada. Le COSEPAC se compose actuellement de 29 membres ayant droit de vote. Les membres sont nommés par le ministre de l'Environnement après consultation auprès du Conseil canadien pour la conservation des espèces en péril (CCCEP) et des experts appropriés.

Évaluations

La surveillance continue de la situation générale des espèces sauvages au Canada est une source d'information importante qu'utilise le COSEPAC pour décider quelles espèces devraient être incluses à la liste des espèces candidates devant être évaluées par le COSEPAC. Les autres sources d'information sont l'Union mondiale pour la nature, la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction et le système de classification de Conservation de la nature Canada, ainsi que les recommandations des experts.

Le processus d'évaluation et de classification comporte cinq étapes principales :

  • Détermination de l'admissibilité: Le COSEPAC détermine si l'espèce est valide au niveau taxinomique, si elle est indigène du Canada, si elle se trouve régulièrement au Canada et si elle est une espèce non-résidente ou migratrice qui dépend des terres ou des eaux du Canada à des parties importantes de son cycle biologique.

  • Choisir les espèces et attribuer les priorités : Les Sous-comités de spécialistes des espèces (SSE) du COSEPAC élaborent des listes d'espèces candidates. Ils sont aidés par le projet Situation générale des espèces sauvages au Canada en vertu de l'Accord pour la protection des espèces en péril. D'autres sources d'information sont aussi utilisées : la surveillance de compétences multiples et les processus d'évaluation internationaux, les systèmes de classification publiés et les connaissances expertes. Les SSE produisent des listes d'espèces dont l'évaluation doit être envisagée, selon des facteurs tels que la taille de la population et sa répartition, l'aire de répartition géographique, la sensibilité aux activités anthropiques et les menaces auxquelles les espèces font face.

  • Préparation d'un rapport de situation et évaluation du risque de disparition des espèces : Le SSE approprié commandera ensuite la préparation de rapports de situation des espèces. Ces rapports suivent des lignes directrices précises qui spécifient les types de renseignements nécessaires à inclure à des fins d'évaluation. Les rapports de situation prennent habituellement jusqu'à deux années à préparer. Les rapports sont utilisés par le COSEPAC pendant sa réunion d'évaluation des espèces.

  • Présentation des résultats des évaluations de COSEPAC, dont la raison pour la désignation : Une fois que le statut d'une espèce lui est attribué par le COSEPAC dans le cadre de sa réunion d'évaluation des espèces annuelle ou semestrielle, ces renseignements sont fournis au ministre de l'Environnement et au CCCEP.

  • Les résultats de l'évaluation du COSEPAC sont aussi versés au registre public : Le COSEPAC doit préparer annuellement une liste exhaustive de toutes les espèces sauvages qu'il a évaluées et un exemplaire de cette publication doit être versé au registre public. En outre, après chaque réunion d'évaluation, les rapports de situation pour les espèces évaluées sont mis au point et sont mis à la disposition du public dans le registre public.

Pour de plus amples renseignements

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez visiter le site Web du COSEPAC :
http://www.COSEPAC.gc.ca

Sle site Web du registre public de la LEP :
http://www.registrelep.gc.ca

ou communiquez avec le Secrétariat du COSEPAC :

Courriel : COSEWIC/COSEPAC@ec.gc.ca
Tél. : (819) 953-3215
Téléc. : (819) 994-3684