Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique sur les communications et l'image de marque.

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le bleu mélissa au Canada – Mise à jour

Le bleu mélissa (Lycaeides melissa samuelis Nabokov) se rencontrait autrefois dans des savanes de chênes dispersées dans la région forestière des feuillus du sud de l’Ontario. Le lupin vivace (Lupinus perennis Linnaeus), dont la répartition est passablement restreinte en Ontario, est la seule plante hôte larvaire connue de ce papillon. Au fil des ans, divers changements touchant l’utilisation des terres ont entraîné une réduction des sites convenant au bleu mélissa et la dégradation des sites restants. Ces pressions, à la fin des années 1980 et au début des années 1990, ont causé la disparition du bleu mélissa en Ontario. La situation est relativement semblable aux États-Unis, qui forment le reste de la répartition historique du papillon. Le bleu mélissa est considéré comme étant disparu du pays ou en voie de disparition dans tous les États compris dans son aire de répartition sauf un, où son statut n’a pas été déterminé. Tout indique que cette sous-espèce a disparu du Canada, car la plupart des milieux propices en Ontario ont également disparu, ses populations sont en déclin tant en Ontario qu’à l’échelle de son aire de répartition, et aucun individu n’a été observé dans la province au cours des quatre dernières années. Il est recommandé de désigner le bleu mélissa (Lycaeides melissa samuelis Nabokov) « espèce disparue du pays ».

Formats disponibles :

PDF, 504 Ko

Environnement Canada produit une grande variété de publications de différents formats électroniques et imprimés. Certains formats peuvent ne pas être accessibles pour des lecteurs d'écran. Des médias substituts accessibles sont disponibles sur demande. Veuillez communiquer avec enviroinfo@ec.gc.ca

  • Auteur : Gouvernement du Canada, Environnement Canada
  • Langue du document : anglais/français séparé
  • Type de document : Rapport
  • Pages : 26
  • Année : 2000