Renseignements supplémentaires (lignes de démarcation et unités désignables) sur la Rainette faux-grillon de l'ouest Pseudacris triseriata population carolinienne population des Grands Lacs et du Saint-Laurent – Bouclier canadien au Canada 2008


Les présents renseignements supplémentaires visent deux objectifs. Le premier est de clarifier l’emplacement de la ligne de démarcation qui sépare les deux unités désignables (UD) de la rainette faux-grillon de l’ouest, espèce évaluée par le COSEPAC en 2008. La ligne de démarcation des UD de la rainette faux-grillon est explicitement définie par la ligne qui sépare la province faunique des Grands Lacs et du Saint-Laurent – Bouclier canadien et celle de la faune carolinienne. Cette ligne est indiquée à la figure 4 du rapport de situation; il s’agit de l’extrémité nord de l’UD carolinienne représentée en rouge.

Le second objectif est de faire rapport sur les résultats découlant d’une nouvelle analyse des données du Programme de surveillance des marais (PSM) recueillies de 1995 à 2006. Les évaluations des UD faites par le COSEPAC étaient fondées, en partie, sur ces données. La nouvelle analyse a indiqué que l’UD des Grands Lacs et du Saint-Laurent – Bouclier canadien a connu un déclin de 42,6 % entre 1995-1996 et 2005-2006. Ce déclin est plus important que celui de 30 % signalé dans le rapport de situation (figure 6), appuyant donc l’évaluation du COSEPAC indiquant que cette UD est menacée. Les données du PSM n’ont révélé aucune tendance unidirectionnelle statistiquement significative pour ce qui est de l’abondance de l’espèce dans l’UD carolinienne. L’évaluation du COSEPAC indique que la population carolinienne de l’UD n’est pas en péril.