Le Conseil autochtone national sur les espèces en péril (CANEP)

La Loi sur les espèces en péril (LEP) reconnaît le rôle essentiel joué par les peuples autochtones du Canada dans la conservation des espèces sauvages. L’article 8.1 de la LEP prévoit la création d’un comité consultatif dont le but est de conseiller la ministre fédérale de l’Environnement et du Changement climatique sur la mise en œuvre de la Loi ainsi que de formuler des conseils et des recommandations à l’intention du Conseil canadien pour la conservation des espèces en péril (CCCEP), qui est composé de ministres fédéraux, provinciaux et territoriaux. Ce comité composé de six membres se nomme le Conseil autochtone national sur les espèces en péril (CANEP).

Environnement et Changement climatique Canada invite les membres d’organisations qui se préoccupent de l’application de la LEP et qui pourraient souhaiter faire partie du Conseil autochtone national sur les espèces en péril (CANEP) à manifester leur intérêt à cet égard.

Vous pourrez obtenir plus de détails sur le CANEP et sur la manière de soumettre une déclaration d’intérêt en utilisant l’hyperlien ci-dessous. La date limite pour présenter votre candidature est le 17 juin 2017.

Nous vous invitons à diffuser cette offre au sein de vos réseaux et avec toutes les personnes qui pourraient selon vous souhaiter siéger au sein du CANEP.

Nominations ministérielles et par le gouverneur en conseil.