Profil d'espèce

Phasque de Vlassov

Nom scientifique : Microbryum vlassovii
Taxonomie : Mousses
Distribution : Colombie-Britannique
Dernière évaluation du COSEPAC : novembre 2016
Dernière désignation du COSEPAC : En voie de disparition
Statut de la LEP : Annexe 1, En voie de disparition


Recherche avancée

Liens rapides : | Description | Habitat | Biologie | Menaces | Protection | Initiatives de rétablissement | Programme national de rétablissement | Documents

Image de Phasque de Vlassov

Description

Le phasque de Vlassov est une petite mousse dressée, mesurant moins de 2 mm de hauteur, qui pousse isolément ou en petites colonies dispersées. Les feuilles sont vert pâle à vert jaunâtre ou doré, d’une longueur d’environ 1 mm, généralement plutôt concaves ou en forme de proue vers le sommet. La nervure est brun pâle et souvent plus large près du sommet de la feuille qu’à sa base. Chez cette espèce, chaque individu comporte à la fois des structures mâles et des structures femelles. Le sporophyte arrive à maturité à la fin de l’hiver ou au printemps. Cette tige qui porte les organes produisant les spores demeure enfouie parmi les feuilles. Les spores, qui en germant formeront de nouveaux individus, sont contenues dans une capsule arrondie portant une petite pointe à son sommet. Cette capsule ne possède pas d’ouverture permettant la libération des minuscules spores comme chez la plupart des mousses. C’est plutôt la paroi de la capsule qui se désintègre à mesure que le milieu s’assèche durant l’été.

Haut de la page

Répartition et population

L’espèce est extrêmement rare dans l’ouest de l’Amérique du Nord où elle n’a été observée que dans le sud de la Colombie-Britannique et en Californie. On la retrouve aussi dans l’ouest de l’Eurasie, où elle est rare. Au Canada, elle a été signalée dans deux localités du centre-sud de la Colombie-Britannique (à l’est de Kamloops et à l’est de Penticton). Seule la population de Penticton a été retrouvée au cours du dernier relevé. Il n’existe aucune information précise sur la situation et les tendances des populations du phasque de Vlassov en Colombie-Britannique. On n’a retrouvé récemment qu’une seule population constituée de huit individus, répartis en deux petites colonies. Cette population extrêmement petite rend la mousse particulièrement vulnérable.

Haut de la page

Habitat

En Colombie-Britannique, le phasque de Vlassov est confiné aux sols argileux ou limoneux compacts, non perturbés et exposés des berges d’anciens lacs postglaciaires, à l’intérieur de prairies et de steppes semi arides, où la végétation est éparse. L’espèce pousse sur les pentes escarpées de ces berges, partiellement ombragées ou très découvertes, où peu d’autres espèces de mousses peuvent croître.

Haut de la page

Biologie

Le phasque de Vlassov est une mousse discrète qui pousse isolément ou en petites colonies dispersées, sur des sols compacts riches en argile. Les sporophytes sont fréquemment observés chez les populations canadiennes, mais seules des capsules immatures ont été observées jusqu’à présent. Il est probable que cette mousse a besoin d’une période humide relativement prolongée au printemps pour que ses spores mûrissent. Les spores, si elles sont produites, sont probablement importantes pour la dispersion de l’espèce à faible distance. Cette mousse pourrait être vivace, car on a observé sur ses rhizoïdes (poils absorbants, semblables à des racines) des structures semblables à des tubercules. Ces renflements riches en substances de réserve pourraient également être importantes pour la survie de l’espèce.

Haut de la page

Menaces

L’habitat de l’espèce est menacé par la construction et l’entretien des routes. Les deux sites signalés en Colombie-Britannique sont voisins de routes et d’emprises routières. Le piétinement causé par les randonneurs constitue également une menace, puisque les deux emplacements se trouvent près de zones résidentielles.

Haut de la page

Protection

Protection fédérale

L'espèces Phasque de Vlassov est protégée en vertu de la Loi sur les espèces en péril (LEP) du gouvernement fédéral. De plus amples renseignements sur la LEP, y compris sur la façon dont elle protège les espèces individuelles, sont disponibles dans le document Loi sur les espèces en péril : un guide.

En Colombie-Britannique, l’espèce n’est protégée par aucune loi provinciale.

Protection provinciale et territoriale

Pour savoir si cette espèce est protégée par des lois provinciales ou territoriales, consultez les sites web des provinces et territoires.

Haut de la page

Initiatives de rétablissement

État d'avancement de la planification du rétablissement

Programmes de rétablissement :

Nom : Programme de rétablissement du phasque de Vlassov (Microbryum vlassovii) au Canada
État d'avancement : Versions finales affichées dans le Registre des espèces en péril

Haut de la page

Documents

REMARQUE : Ce ne sont pas tous les rapports du COSEPAC qui sont actuellement disponibles dans le Registre public des espèces en péril. La plupart des rapports qui ne sont pas encore disponibles sont des rapports de situation pour des espèces évaluées par le COSEPAC avant mai 2002. Parmi les autres rapports du COSEPAC qui ne peuvent être consultés pour le moment, il y a ceux sur les espèces qui sont évaluées comme espèces disparues, espèces non en péril ou pour lesquelles des données sont insuffisantes. Dans l’intervalle, ils sont disponibles sur demande auprès du Secrétariat du COSEPAC.

8 enregistrement(s) trouvé(s).

Rapports de situation du COSEPAC

  • Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le phasque de Vlassov (Microbryum vlassovii) au Canada (2007)

    Le phasque de Vlassov Microbryum vlassovii est une des quatre espèces de l’Amérique du Nord auparavant incluses dans le genre Phascum; il s’appelait alors Phascum vlassovii. Cette mousse est caractérisée par des cellules fortement ornementées, parfois en forme de bouteille, présentes sur la partie supérieure du limbe et de la nervure de la feuille, ainsi que par des capsules, enfouies parmi les feuilles et dépourvues d’opercule permettant la libération des spores.

Sommaire de l'évaluation du COSEPAC

Énoncés de réaction

  • Énoncé de réaction - Phasque de Vlassov (2007)

    En Amérique du Nord, cette mousse rare à l’échelle mondiale n’est signalée qu’en trois sites localisés. Deux de ces sites sont dans des secteurs semi-arides du centre-sud de la Colombie-Britannique. De récents relevés n’ont retracé l’espèce que dans un de ces sites. Cette mousse croît sur des sols fins dans la partie escarpée de berges limoneuses à des stades précoces de développement de communautés végétales. Les populations extrêmement petites rendent la mousse vulnérable au dérangement. Les menaces incluent l’aménagement de routes potentielles et l’entretien des routes existantes ainsi que la collecte de spécimens.

Programmes de rétablissement

  • Programme de rétablissement du phasque de Vlassov (Microbryum vlassovii) au Canada (2012)

    Le phasque de Vlassov a été ajouté à l'annexe 1 de la Loi sur les espèces en péril (LEP) et désigné « espèce en voie de disparition » en mars 2009. Dans l'esprit de collaboration de l'Accord pour la protection des espèces en péril, le gouvernement de la Colombie-Britannique a donné au gouvernement du Canada la permission d'adopter le « Programme de rétablissement du phasque de Vlassov (Microbryum vlassovii) en Colombie-Britannique » conformément à l'article 44 de la Loi sur les espèces en péril. En tant que ministre compétent en vertu de la LEP, le ministre fédéral de l'Environnement a inclus un ajout (Partie 1) afin de répondre aux exigences de la LEP dans le cadre du programme de rétablissement, qui exclut l'article relatif aux considérations socioéconomiques. Les facteurs socioéconomiques ne font pas partie du processus de prise en considération des programmes de rétablissement élaborés en vertu de la LEP. Ces facteurs sont isolés de cette phase stratégique de la planification du rétablissement. Le ministère de l'Environnement de la Colombie-Britannique a dirigé l'élaboration du programme de rétablissement de l'espèce en pièce jointe (Partie 2), en collaboration avec Environnement Canada. En raison d’un problème de traduction, les figures A1 et 1 ont été remplacées dans le Programme de rétablissement du phasque de Vlassov (Microbryum vlassovii) au Canada

Décrets

Rapports annuels du COSEPAC

  • Rapport annuel du COSEPAC - 2007 (2007)

    Le rapport annuel de 2007 présenté au Ministre de l'Environnement et au Conseil canadien pour la conservation des espèces en péril (CCCEP) par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada.

Documents de consultation

  • Consultations sur la modification de la liste des espèces de la Loi sur les espèces en péril - Espèces terrestres (2008)

    Dans le cadre de sa stratégie visant à protéger les espèces en péril, le gouvernement du Canada a adopté, le 5 juin 2003, la Loi sur les espèces en péril (LEP). L’annexe 1 de cette loi présente la liste des espèces qui sont protégées en vertu de la loi, aussi appelée « liste des espèces sauvages en péril ». Veuillez envoyer vos commentaires au plus tard : le 25 mars 2008 pour les espèces faisant l'objet de consultations normales; le 27 mars 2009 pour les espèces faisant l'objet de consultations prolongées.